Et passer à autre chose

Passer à autre chose. Je crois que c’est ce que tout le monde attend de moi. Le Mari, qui malgré toute sa bonne volonté à m’épauler, à du mal à comprendre le tumulte intérieur qui m’habite. Mes parents, avec qui j’ai une grande pudeur. Je n’ai aucune envie de leur parler de ce que je vis, mais j’ai envie qu’ils soient là, au moins pour m’épauler dans le quotidien. Mes filles, qui doivent malheureusement voir maman triste. Même si elles ont bien compris pourquoi, le quotidien est difficile à supporter. Mes amies sont heureusement présentes pour certaines, pour en parler, pour me changer les idées, pour venir me voir et me forcer un peu à sortir de ma torpeur. Je déteste le moi que je vois: je suis irritable, je suis sans bébé, je me trouve bien mauvaise mère, aussi bien pour mes enfants vivants que celui que je n’ai pas pu faire grandir.

cette photo n'a pas grand chose à voir avec mon sujet, mais au final elle est le souvenir d'un moment où le futur semblait rayonnait, derrière l'automne.

cette photo n’a pas grand chose à voir avec mon sujet, mais au final elle est le souvenir d’un moment où le futur semblait rayonnait, derrière l’automne.

Moi aussi j’ai envie de passer à autre chose mais pour l’instant je n’y arrive pas. Tout cela est trop frais. Alors je visualise: moi, au fond d’un gouffre et la lumière tout en haut. J’escalade à mains et pieds nus les parois de la crevasse et chaque jour, je remonte un peu plus près de la lumière. Passer à autre chose, arriver tout en en haut, revoir la lumière.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ce soir-là, le ciel était de feu

Ce billet, je l’écris mais vais-je le publier? Pas plus tard qu’hier, je m’imaginais comment vous annoncer ici une belle nouvelle, pour nous, pour notre famille. Nous étions si heureux, ni l’avions tant attendu, au regard de ma patience légendaire. Je l’imaginais comme un bébé soleil, celui qui arriverait pour compléter notre famille avec les beaux jours. Celui qui ferait de mes filles 2 grandes soeurs fières. Celui qui ferait à nouveau de moi une maman.

Read More

Rendez-vous sur Hellocoton !

Wishlist de Noël #6: papa aime les Lego

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine… 

vivait un papa qui, depuis tout petit, vouait un culte à ses Lego. Il les gardait précieusement depuis l’enfance, tout comme les boîtes et interdisait même à ses petites filles de jouer avec, de peur de casser les précieux objets de briques. Pour lui faire plaisir, il suffisait habituellement de lui offrir une boîte de Lego Architecture mais cette année, encore plus que les autres, il avait eu un coup de coeur pour les Lego Star Wars, tout droit venus d’une autre galaxie mystérieuse, celle de l’imagination et de l’enfance !

Profitant d’une soirée, il mit tout son coeur à construire un magnifique vaisseau, Poe’s X-Wing Fighter.

lego-starwars-2

Read More

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 (très) bonnes raisons de courir voir la nouvelle création de la famille Gruss et les Farfadais, Quintessence

Il y a quelques semaines, nous avons assisté en famille au nouveau spectacle de la famille Gruss. J’avais découvert leurs créations l’an dernier, lorsque nous avions vu Pégase et Icare qui nous avait enchanté.

affiche-quintessence

Cette année encore, nous sommes tous ressortis avec des étoiles dans les yeux, pour de très bonnes raisons:

Read More

Rendez-vous sur Hellocoton !

Wishlist de Noël #5: la chenille programmable de Fisher-Price

jusqu’à il y a peu, je ne savais pas que Fisher-Price avait une gamme de jouets adressés aux grands (de 3 à 6 ans). Moutarde a reçu la chenille programmable, une nouveauté de la marque qui promet de faire fureur pendant les fêtes. Il faut dire que ce jeu a tout bon: intelligent, adoré des enfants, et au design plutôt sympa, que demander de plus?

chenille-fp-2

Read More

Rendez-vous sur Hellocoton !
1 2 3 4 144