le 3 est-il un chiffre magique?

Je suis fille unique. Le Mari a un frère et deux soeurs. Aussi loin que je me souvienne, l’idée d’avoir un enfant unique ou deux enfants m’a toujours déplue. J’ai toujours eu envie d’avoir une fratrie pour partager mes jeux d’enfant, et adulte, j’envie la complicité de mes amies avec leurs frères et soeurs. En tant que couple, nous n’avons jamais eu envie de « seulement » deux enfants. Je crois que trois serait un bon chiffre. Quand je vois autour de moi les familles de trois enfants, j’aime ce triangle, la multiplicité des relations, les complicités qui se nouent. On est à mon sens à mi-chemin entre le côté « facile » des deux enfants et le grain de folie des familles nombreuses.

moutarde-chevelue-bébé

Pour autant, j’ai eu deux enfants en 19 mois et ça laisse des traces. Physiques d’abord car les kilos en trop et les cheveux blancs sont bien là, psychologiques car la fatigue a été très présente ces deux dernières années et j’ai du mal à me projeter à nouveau dans ce long tunnel des réveils toutes les deux heures la nuit. Se projeter aussi dans une troisième grossesse alors qu’on a deux enfants de moins de 4 ans, n’est ce pas là une douce folie?

Cependant, quand je vois les bébés tout neufs, un pincement me prend aux tripes: est-ce de la nostalgie de mes bébés plus si bébés ou bien une envie réelle? Et puis, nous avons désormais un rythme, une organisation bien rodée, les choses roulent. Repartir avec un nouveau bébé ça serait tout chambouler, tout recommencer depuis le début.

En même temps, si troisième il y a, cela m’ennuierait de l’exclure de la fratrie. Les filles ont 19 mois d’écart. Elles sont proches, ce sont mes « presque jumelles ». Comment un petit 3ème serait accepté dans ce petit couple?

La question du troisième commence à se poser mais pour l’instant, je préfère savourer la relation de mes filles, proches, souriantes, aimantes. Et dans quelques mois, qui sait, la question se reposera.

Edit: c’est drôle, je viens de me rendre compte que j’ai déjà écrit un article à ce sujet il y a quasiment un an !

33 Comments

  1. Leslie-Anne 13 janvier 2016

    Je peux te partager mon vécu.
    Ma N1 et ma N2 on 21 mois d’écart. N3 est venu s’installer N2 avais 5 mois et du coup il y a juste 12 mois d’écart entre N2 et N3.
    Je t’avoue que c’est un sport quotidien avec mon travail à 80%. Mais je me dit que c’est géniale pour elles qui sont si proche. Quand je vois les 2 grandes jouer ensemble et la petite qui veux leurs courir après du haut de ses presque 1 an !!
    C’est magique mais si j’avais su tout le parcours de cette première année j’aurais peu être fait autrement. Après la vue en a décider ainsi pour nous !
    J’aurais eu aussi peur comme toi qu’il n’y ai pas cette complicité à cause de la différence d’âge qui pourrais y avoir !
    C’est yn très beau projet BB3 et si il.est dans votre tête à tout les 2 je pense quil y aura un petit 3eme.
    Peut être aussi l’envie d’un petit mec ??

    Répondre
    • Cécile 13 janvier 2016

      Woua je t’admire. C’est vrai que j’adore avoir des minis de 19 mois d’écart mais au quotidien, c’est un boulot et une fatigue de fou. Et je ne suis pas très très patiente… Je me dis que rajouter un N3 là dessus serait une pure folie (et d’autant plus après la soirée de l’enfer d’hier soir !)

      Répondre
  2. Une parisienne à Vincennes 13 janvier 2016

    Je me disais pareil et puis 2 c’est bien, c’est pratique, un troisième c’est repartir à la dépendance des couches des siestes…les nuits hachurees … nouvelle voiture, nouvel appart …. Bref

    Répondre
    • Cécile 13 janvier 2016

      je me dis qu’effectivement si j’attends d’être sortie de la zone petite enfance/ couches/ nuits pourries j’aurais pas le courage d’y revenir !

      Répondre
  3. Coignard Lucie 13 janvier 2016

    Bonjour pour moi le chiffre 3 est idéal ma tribu est composé de Léa 9 ans yanis 7 ans et Louis 19 mois une très belle complicité ! Louis est vraiment la pièce de notre puzzle qui manquait a notre famille ! Famille nombreuse famille heureuse

    Répondre
  4. Lalie 13 janvier 2016

    Je vais pas t’aider j’en voulais 1, max 2 et je me retrouve avec 3 😛
    Mais bon Apres Alix aura 5 ans au moins temps que tu accouches. 5 ans cest grand, tu pourras lui faire un double des clés et lui laisser le bébé à garder de temps en temps 🙂
    Non ?
    Bon ben je sais pas. Mais j’aime tellement babane et Alix que je veux voir un 3 ❤️
    Des bisous copine !
    (Par contre compte pas sur moi pour te dire que le grossesse c’est formidable hein)

    Répondre
    • Cécile 13 janvier 2016

      figure-toi qu’il y a un studio de libre dans l’immeuble. Je pensais lui prendre, histoire qu’elle devienne un peu autonome bordel. Plus sérieusement, c’est vrai qu’elles deviennent un peu plus autonomes ces derniers temps, surtout Alix en fait, qui prend de bonnes habitudes à l’école (traduire, elle est moins bordélique). Elle s’occupe de sa soeur, lui enlève son manteau, ses chaussures, la console si elle pleure, lui prête son doudou !c’est d’un chou !

      Répondre
  5. Mamanwhatelse 13 janvier 2016

    Alors si ça peut te rassurer, je vais te parler de nous, un peu comme toi avec 20 petits mois d’écart mais en version garcons!
    J’ai toujours eu envie d’un 3eme enfant, mon mari un peu moins même si il était peu quand même. Nous avons chacun 1 frère ou 1 sœur donc 3 c’était un peu l’inconnu. Et puis j’avais l’exemple de ma sœur, là sous mon nez : 3 enfants, avec 2 ans d’écart entre chaque. Waouh quoi. Pour les 2 premiers je dis pas, mais au 3eme j’aurai été incapable de relancer la machine aussi vite, un peu broyée par mon duo de folie. Alors on a laissé passer le temps et les pincements au coeur de voir d’autres bébés ne m’ont pas quitté. Et puis un jour le hasard a fait que je suis tombée enceinte à nouveau. Little B allait sur ses 4 ans, Mister E sur ses 6 ans.
    La grossesse a été fatiguante mais pas à cause des garcons qui devenaient vraiment autonomes pour tout (ou qui demandait en tout cas moins d’aide). J’étais très angoissée de savoir client les garcons allaient accueillir leur frère ou sœur (nous avions fait le choix de ne pas demander). Je n’oublierai jamais les bonds qu’ils ont fait quand on leur a annoncé la bonne nouvelle le soir de la 1ère écho, leurs mains sur mon ventre pendant les 6 derniers mois, leurs questions, leurs propositions de prénoms, leur projection dans l’avenir (moi je m’occuperai des couches et toi tu lui donneras à manger)…
    Quand elle est arrivée, ils durent immédiatement gaga. 16 mois apres il a fallu que jinstaure des tours le matin pour savoir qui allait la réveiller. Ils chouinent quand ils ne peuvent pas venir la chercher à la crèche…. Bref le duo est devenu trio et moi je kiffe. Je me pose souvent la question de savoir si l’intégration aurait différente si Sweet A avait été un garçon mais je ne crois pas. Les grands aiment la plus petite. Ca leur a donné une nouvelle responsabilité, et ça les a calmé meme.
    Alors quelle est la différence d’âge idéale? J’avoue j’ai trouvé ça cool 4 et 6 ans, encore petits mais deja un peu autonomes. Mais il n’y en a pas de parfaite. C’est quand toi, vous, vous serez prêts!
    Et depuis Sweet A et le chiffre 3 que j’enviais tellement atteint, je n’ai plus ce pincement au cœur quand je vois un autre bébé ou qu’on m’annonce une nouvelle grossesse. Je suis complète!

    Répondre
    • Cécile 13 janvier 2016

      je pense qu’il y a un vrai avantage d’avoir un certain écart entre les enfants et tu le décris bien. D’ailleurs ce weekend, nous avons vu des amis qui ont une petite de 10 mois. Alix a passé son temps trop mignonne à jouer avec elle, à s’en occuper, c’était vraiment adorable (alors que je pense qu’Albane l’aimait bien mais plus par mimétisme vu qu’elle fait tout comme sa soeur). En même temps, je me dis que j’ai 34 ans et je n’ai pas trop trop envie d’attendre d’approcher la quarantaine pour le 3e (j’ai super peur des éventuels soucis liés aux grossesses tardives). bref, c’est compliqué, c’est génial, c’est fatiguant… les familles nombreuses quoi !

      Répondre
  6. Marie GdC 13 janvier 2016

    Tu résumes tout parfaitement : le côté facile et le grain de folie des familles nombreuses.
    J’ai toujours voulu une grande famille, et pourtant je me suis posée les mêmes questions. Je voulais surtout qu’ils soient proches car venant d’une famille de 4 filles avec trop d’écart je n’ai pas vraiment de souvenir avec les deux petites dernières. Du coup, la venue du petit troisième s’est décidé très rapidement.
    Aujourd’hui, je ne regrette pas d’avoir eu mes trois amours en 4 ans et demi mais qu’est ce que les débuts ont été difficiles ! Peut être que quelques mois d’écart supplémentaire entre les deux derniers m’aurait facilité les choses… Peut être qu’avec un peu plus d’aide, je n’aurais pas trainé ma fatigue sur deux ans en creusant mes joues, mes cernes et mon moral… Peut être, mais ca n’aurait sans doute pas ce goût de douce folie qui m’entraîne dès le réveil !
    J’aurais voulu quatre enfants. Pour le moment, je vais m’arrêter là. On sort enfin du tunnel sans fonts des nuits pourries, dans un an on ne changera plus de couches, je commence tout juste à sortir de l’eau… Alors replonger dans le tourbillon des Bébés ne me donne aucune envie !
    Pour le coup, il me semble que trois sera mon chiffre.
    Belle journée à toi

    Répondre
    • Cécile 13 janvier 2016

      j’ai aussi l’impression de traîner une immense fatigue qui ne se résorbe jamais (enfin si au spa la roche posay sans enfants je me sentais super reposée je peux te dire…) c’est vrai que c’est contradictoire. Je trouve tout cela fou et en même temps tellement super !

      Répondre
  7. danslapeaudunefille 13 janvier 2016

    Je sais que tu l’aurais ce ou cette petite 3. Tes filles l’accueilleront à bras ouverts et le commentaire de mamanwhatelse doit te rassurer.

    Répondre
    • Cécile 13 janvier 2016

      Alors vu la soirée et la nuit pourries on va attendre hein !

      Répondre
  8. Alicia 13 janvier 2016

    Tu te rappelles de mon billet de l’année dernière ? http://doudouetstiletto.com/2015/03/24/et-le-3eme-cest-pour-quand/

    Moi c’est tout le contraire de toi. Mais il n’y a pas de nombre parfait, on le sait quand notre famille est « complète ».

    Dans quelques mois, tu nous annonceras être enceinte de ton 3ème, et tes filles seront les grandes soeurs les plus heureuse et mignonnes au monde.

    Répondre
    • Cécile 14 janvier 2016

      toi t’as toujours dit je m’arrête à 2 (c’est dommage d’ailleurs, ils sont tellement beaux tes enfants !!)

      Répondre
  9. Loreleï 13 janvier 2016

    il n’y aurait pas forcément de réveils toutes les deux heures la nuit 😉 Mes deux petits ont fait des nuits complètes au bout d’un mois pour la plus grande, et deux semaines pour le dernier 😉
    bizzz

    Répondre
    • Cécile 14 janvier 2016

      La grande a fait ses nuits à 2 mois… la petite à 11… donc si ça va en croissant…

      Répondre
  10. MissBrownie 13 janvier 2016

    Après mes 2 premiers qui ont 18 mois d’écart (par contre sexe différent), on s’était dit qu’on en referait 2 rapprochés plus tard.
    Finalement, il y a 5 ans d’écart entre la 2ème et le 3ème et il n’y aura pas de 4ème.
    Entre la 2ème et le 3ème, on a eu le temps d’avoir des grass’mat, de dire aurevoir aux maladies infantiles … puis on avait trouver un rythme.
    Malgré tout, le 3ème est arrivé comme s’il avait toujours fait partie de la famille.
    Les 2 grands sont moins proches qu’avant parce que l’adolescence approchant, filles et garçons n’ont plus forcément les mêmes jeux. Ils restent complices pour certaines choses mais plus autant qu’avant. Du coup, même s’il est parfois rejeté ou seul, le 3ème trouve sa place petit à petit.
    Par contre, j’ai 16 mois d’écart avec ma soeur et 10 ans avec mon frère et c’est seulement maintenant, à l’âge adulte qu’une relation se crée vraiment. Il a été élevé comme un fils unique car ma soeur est partie de la maison à 15 ans (pour aller en internat) et moi à 18.

    Répondre
    • Cécile 14 janvier 2016

      j’ai l’impression que ça dépend vraiment des fratries. Mon mari a 10,14 et 17 d’écart et son frère et ses soeurs et ils sont super proches !

      Répondre
  11. MamaFunky 13 janvier 2016

    Comme quoi l’idée te travaille !
    Mon mari et moi avons chacun 2 frères/soeurs. Deux familles de 3 enfants.
    Pour autant, jamais au grand jamais je ne voudrais avoir 3 enfants. On m’a toujours dit, « les enfants ca se fait par nombre pair. Au manège ils sont par 2, comment tu gères au parc d’attraction 3 enfants et 2 adultes ?  »
    Et puis 3, c’est un peu le trio infernal dans lequel il y en a toujours un qui est mis de côté.
    Bref on a tous nos raisons pour ou contre 3 enfants.
    Moi j’ai trouvé mon équilibre avec 2. En plus une fille et un garçon, l’équilibre st parfait.

    Répondre
    • Cécile 14 janvier 2016

      moi au contraire j’aime bien le chiffre impair, le triangle. Et puis pour le coup, j’avoue si j’ai un jour un 3ème j’espère que ça sera encore une fille <3

      Répondre
  12. Quatre enfants 13 janvier 2016

    Chez moi l’envie du 3 eme était plus forte que tout, et finalement, ce sont des petits jumeaux qui sont arrivés ! On n’ avait absolument pas envisagé cette possibilité, mais après le choc de la nouvelle, on se dit qu’on a bien fait de se lancer ! Et moi je suis sure que si tu en parles de cette façon, c’est sur, tu l’auras ton petit troiz 😉

    Répondre
    • Cécile 14 janvier 2016

      j’avoue que la gémellité me fait un peu flipper… il y a des jumeaux dans ma famille et avec l’âge on a plus de chance …

      Répondre
  13. Lucky Sophie 13 janvier 2016

    Effectivement 3 je trouve que c’est assez magique ! 🙂

    Répondre
  14. Mademoiselle Mam' 13 janvier 2016

    Mes petits ont 18 mois d’écart et les grossesses ont aussi leurs traces… Nous étions bien à 4, ma fille a 4 ans et demi, mon fils 3 ans. Il a été question durant quelques temps d’un petit troisième auquel nous avions renoncé en mai dernier car après plusieurs semaines de réflexion nous étions bien à 4.
    Mais la vie en a décidé autrement, dans 2 mois nous serons 5, dans 2 mois ils seront 3. Peut etre que tu as raison et que c’est le triangle parfait…

    Répondre
    • Cécile 14 janvier 2016

      j’espère vraiment pour toi que le triangle sera parfait <3

      Répondre
  15. La Maman Chat 13 janvier 2016

    Je pense aussi qu’il y aura un petit 3eme à te lire. Je crois que nos filles ont quasi le meme age (en tout cas 19 mois decart cest sur !). Jattends le ou la 3eme pour fin mars. Ma grande aura 4 ans pileset la petite2,5 ans. Jen voulais 3 et mon mari voudrait 4. Je vais pas te mentir je suis super crevee je n’aime pas la grossesse avec des petits, se sentif limitée etc. Mais comme le dis mamanwhatelse la nouvelle complicite qui nait est genial. Ma grande comprends tres bien et est ravie daccueillir un nouveau membre dans la famille. Cest un pur bonheur. Et puis au final je me dis que cest 9 mois à passer, au pire 1 an et demi de plus. Il faut revoir ses priorite et se concentrer a 100% sur sa famille et son repos. Mais apres tu seras tellement heureuse de les voir grandir…. Comme toi ma grande sest tres assagit et est un amour. Ca me pousse a ne pas regretted mon choix. Il me tarde de lire que le petit 3eme est lancé 😉

    Répondre
    • Cécile 14 janvier 2016

      Merci pour ton témoignage, effectivement nos enfants n’ont pas beaucoup d’écart, ma grande aura 4 ans en août la petite 2 en mars. J’espère que tu nous raconteras comment ca se passe et surtout que ça se passera bien !

      Répondre
  16. Célia 14 janvier 2016

    Même si je ne suis pas maman, je veux quand même écrire un petit mot mais du côté de la fratrie justement.
    Chez nous, il y a eu mon frère puis ma sœur 22 mois plus tard. Et je suis arrivée 5 ans et demi après ma sœur. Alors oui ça fait de l’écart mais je me suis toujours plus ou moins bien entendue avec mon frère et ma sœur et c’est encore mieux maintenant. Lorsque nous étions plus jeune, c’était vraiment chouette les grands jeux que l’on faisait tous les 3, les grands qui encouragent la petite. Malgré tout, ça ne nous a pas empêché de se battre de temps en temps.
    Après, les 2 grands ont reprochés à mes parents de ne pas nous avoir élevé de la même façon, j’ai été favorisée et on m’a passé plus de choses. Pour moi c’est évident, autre temps autres mœurs comme on dit. L’avantage de cet écart c’est qu’ils étaient autonomes surtout mon frère.
    Pour ma part, j’aimerai 3 enfants pour reproduire le modèle familial tu peux le dire, mais en essayant de les faire rapprochés tous les 3, pas plus de 5 ou 6 ans entre le premier et le dernier.

    Je te souhaite de réaliser ton rêve!

    Célia

    Répondre
  17. homesweetmome 15 janvier 2016

    En lisant ton billet hier, je me suis justement rappelé que tu en avais écrit l’an dernier sur le même sujet ! Cela m’a marqué car je suis un peu dans le même état d’esprit avec une problématique différente puisque mes deux filles ont 3 ans d’écart.
    De mon côté, j’ai envie d’attendre et en même temps j’ai peur qu’entre mon aînée et le petit dernier ou petite dernière, il y ait trop d’écarts. Notre problème outre la fatigue (oh mon dieu !) est aussi financier … Mais je comprends cette envie et cette appréhension, la peur du regret aussi. Je crois qu’à un moment donné il faut savoir se donner un peu de temps puis suivre son instinct.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.