Et si on se décidait à vraiment soutenir l’allaitement?

Cela fait longtemps que je n’ai pas parlé allaitement ici. C’est vrai que le sujet est désormais un peu loin pour moi mais j’apprécie cependant en parler avec d’autres, notamment quand de jeunes mamans viennent me demander des conseils, ce qui arrive très fréquemment. Cependant, j’ai malheureusement lu mercredi une tribune sur le sujet dans un quotidien national et cela a titillé l’allaitante qui sera toujours en moi.

Au-delà du fait qu’il s’agit d’un marronnier lu et relu dans la presse (et dans la blogosphère) féminine, j’ai vraiment du mal à comprendre comment des femmes qui semblent être à la base plutôt dans la tranche CSP+, intelligentes, douées, peuvent perdre tout sens commun quand on parle lactation.

allaitement-5-mois-photo

Car c’est un fait, médical, biologique, appelé le comme vous voulez, le lait maternel humain est la norme biologique pour le bébé humain, tout comme le lait de vache est la norme biologique pour le petit veau. La nature est vraiment bien faite et évidemment, la composition du lait de maman est plus adapté au bébé que le lait de n’importe quelle autre espèce. C’est une réalité scientifique indiscutable, à quel moment peut-on croire que du lait fabriqué par un animal de plus de 500 kg et transformé par l’industrie agro-alimentaire peut-être tout aussi bon que du lait maternel? . C’est d’autant plus vrai dans les pays qui n’ont pas la chance d’avoir une eau propre à la consommation et fort heureusement l’immense majorité des bébés de notre pays n’auront pas de diarrhée mortelle s’ils ne consomment que du lait en poudre, contrairement aux petits d’Afrique ou d’Asie. 

Read More

On fête la semaine mondiale de l’allaitement maternel avec Bébé Confort (+concours clôturé)

Vous le savez, si je suis pour la liberté de choix, je suis également en faveur du soutien à l’allaitement maternel. Les femmes ont le droit de choisir ce qui est bon pour elles et leurs enfants mais aussi elles ont le droit (et la société à le devoir) de les soutenir dans leurs choix.

L’allaitement est actuellement un choix difficile: nous vivons dans une société où la norme est le biberon depuis fort longtemps et le personnel médical est souvent peu formé à cette question. De plus, si l’allaitement est bien perçu à la naissance d’un enfant, il l’est bien moins quand la mère reprend le travail (et que le bébé grandit…) Vouloir continuer, c’est s’entêter alors qu’il s’agit bien souvent d’une vraie envie pour la mère qui souhaite prolonger ce lien lacté.

SMAM-2015

Read More

Ma jolie robe de cérémonie avec Milker

Beaucoup de femmes pensent qu’un vêtement d’allaitement, comme un vêtement de grossesse c’est moche, informe, que c’est pratique mais pas élégant. Il faut dire que peu de femmes investissent vraiment dans ce type de tenues car elles mettent en avant la phrase « je ne sais pas si je vais allaiter longtemps ».

News flash 1: les vêtements d’allaitement sont souvent portables pendant la grossesse.

News flash 2: il y a de plus en plus de beaux vêtements d’allaitement. Beaux ET pratiques comme ceux de Milker.

milker-robe-mariage 

Read More

Allaiter un bambin, ça change quoi?

Je m’entends encore il y a un an dire à ma sage-femme que je ne tiendrais pas un mois. Et puis, au fil des jours, les douleurs se sont atténuées et l’allaitement s’est installé. On en a vu des vertes et des pas mûres pendant de nombreux mois, entre une prise de poids qui a toujours été plutôt faible (aujourd’hui, je suis convaincue que c’est son métabolisme car diversifiée, la Chevelue reste une crevette de compet’, 7,8kg pour 72 cm à 12 mois et des brouettes), un RGO, une intolérance au lait de vache, des coliques, de nombreux engorgements, des baisses de lactation, des grèves de la tétée… l’ascenseur émotionnel était au rendez-vous de cette dernière année. Le temps est passé et finalement, contre toute attente, me voilà maman allaitante d’un grand bébé de bientôt 13 mois qui a pleuré les rares fois où lui a montré un biberon (autant vous dire que le sevrage, ce n’est pas pour demain !).

Avant de vivre cet allaitement, avant même d’avoir des enfants, je m’interrogeais sur l’intérêt de l’allaitement long. J’avais les préjugés de tout un chacun, pensant que tout cela était bien bizarre voire malsain n’ayons pas peur des mots. Aujourd’hui, je le vis comme quelque chose de totalement naturel qui fait intrinsèquement parti de ma relation avec ma fille. Cependant, ce n’est pas du tout évident dans la mesure où je n’ai pas forcément beaucoup de repères autour de moi et notamment d’amies ayant pratiquées l’allaitement long (je me souviens avoir rigolé intérieurement quand il y a quelques mois, l’une d’entre-elles m’a dit avoir allaité sa fille très longtemps, soit 4 mois !).

allaitement-12-mois

Alors allaiter un bambin, ça change quoi au final? 

Read More

1 2 3 4 5