Expatriation en Angleterre: et l’école dans tout ça?

Quand nous avons décidé de partir en Angleterre pour 3 ans, nous avons très rapidement considéré le sujet de l’école pour les enfants lors de notre expatriation. C’est, comme pour tous les parents, un sujet primordial pour nous, savoir que nos enfants sont bien suivis dans leur cursus scolaire, ont accès à un enseignement de qualité et bienveillant. C’est d’ailleurs pour cela que nous avions opté à Paris pour une petite école privée sous contrat de quartier qui nous donnait globalement satisfaction, avec ses avantages et ses inconvénients.

Dès que nous avons eu une adresse à Newcastle, nous avons inscrit les filles sur les listes pour avoir des places à l’école: Moutarde, qui aurait fait sa rentrée en CP en France ira en Year 2, sa soeur ira en Preparation. Le système éducatif anglais est un peu différent de celui que nous connaissons mais si j’ai bien compris, il n’y a pas vraiment d’école maternelle, on rentre plus ou moins directement en primaire. Les enfants commencent à 4 ans (s’ils ont eu 4 ans avant le 31 août de leur année) en Preparation mais l’enseignement est obligatoire à partir de 5 ans révolus. Jusqu’ici, pas de souci pour mes filles, qui sont toutes les 2 nées avant le 31 août.

Le vrai problème est le côté opaque de tout système administratif pour toute personne ne le connaissant pas (apparemment, c’est une constante quelque soit le pays) ! Une fois les enfants inscrits dans le système, nous pensions pouvoir avoir des places dans l’école à laquelle nous sommes rattachés. C’est loin d’être aussi simple ! En Angleterre, si les enfants ne sont pas dans le système vers le début de l’année calendaire (il me semble que c’est vers mars que tout se joue), vous n’êtes pas sur les listes… Et donc on vous proposera une place dans les écoles qui en auront (c’est à dire généralement les écoles considérées comme moins bonnes) et celles qui sont loin de chez vous.

Vous me demanderez comment connaître le niveau des écoles? Tout simplement, parce que la Grande-Bretagne a mis en place un système de notation totalement transparent et les parents ont donc accès aux notes de toutes les écoles, à des statistiques à leur sujet mais aussi à tous les rapports d’inspection. Ainsi, la norme est d’envoyer son enfant dans une école notée comme « Outstanding », ce qui est le cas de l’école située dans notre rue… mais qui de fait est complète.

Contrairement à la France, il ne semble pas y avoir de places gardées pour les enfants qui arrivent pendant l’été. Si vous avez dépassé les dates d’inscription, que vous déménagez pendant l’année, pas de chance pour vous. Vous serez mis sur les listes d’attente des écoles de votre choix (où vous aurez une place uniquement si un enfant s’en va), et on vous proposera donc une fameuse place dans une école pas terrible ou loin (on m’a déjà proposé une place dans une école à 45 minutes de chez moi… que j’ai évidemment refusé).

Aujourd’hui, nous avons une place dans une école moyenne située à 15 minutes à pied de chez nous pour la Chevelue, nous n’avons toujours rien pour Moutarde, ce qui m’inquiète énormément, puisqu’elle devrait faire sa rentrée en CP tout de même ! On aura peut-être une place dans une école SI à la rentrée, un enfant ne vient pas et donc pas avant 2 semaines afin d’être certain qu’il ne s’agit pas d’une absence justifiée…

En Angleterre, les écoles privées sont difficilement envisageables: les tarifs sont prohibitifs et ne sont absolument pas les mêmes qu’en France. L’Instruction en Famille est quelque chose que je ne considère pas non plus: je ne me sens pas l’âme d’une maîtresse, encore moins avec mes filles, qui savent très bien mettre ma patience à rude épreuve. J’ai également envie qu’elles découvrent l’Angleterre de l’intérieur, à travers son système scolaire dont beaucoup de parents sont vraiment contents. On me pose souvent la question de l’école française, il n’y en a pas à Newcastle, simplement une petite école française le samedi matin.

Pour être tout à fait honnête, je suis vraiment dépitée par cette situation. Ne pas avoir de place à la rentrée pour ma grande serait vraiment quelque chose de très grave pour moi. J’ai envie qu’elle puisse faire sa rentrée comme tous les enfants, je trouve que le fait de ne pas parler anglais est déjà un « handicap » par rapport aux autres enfants, et que lui ajouter la contrainte de rentrer plus tard que les autres serait encore plus discriminant. De plus, avec le système de liste d’attente, il est possible qu’une place se libère dans l’école de notre choix en cours d’année… Et on se retrouverait devant un choix difficile: rester dans l’école où les enfants ont fait leur rentrée ou les changer d’école en cours d’année pour intégrer l’école de notre rue…

Pour couronner le tout… on me propose UNE seule place dans l’école à 15 minutes de chez nous… car on nous a clairement dit qu’il n’y avait pas de place pour ma grande… ce qui signifie que j’aurai potentiellement 2 enfants sur 2 écoles différentes (donc potentiellement éloignées), enceinte de 6 à 9 mois puis avec un nouveau né , en plein hiver, dans le nord de l’Angleterre, là où les températures dépassent rarement les 2 degrés durant cet saison… Vous le sentez le plan foireux?

Je me répète un peu dans ce billet légèrement défouloir et qui part dans tous les sens, mais je suis inquiète, déçue par la situation, et stressée…. moi qui aime contrôler les évènements et que le changement stresse, je suis bien servie !

En guise d’illustration, une photo prise le jour de la rentrée 2017 à Paris, cela me rend tellement triste de me dire que peut-être nous ne pourrons pas faire ce genre de photo cette année…

 

4 Comments

  1. Maman Voyage 12 juillet 2018

    Là où il ne faut pas avoir de regrets c’est que s’inscrire avant mars ne garantit pas de place non plus ! C’est ce que nous ont expliqué les écoles que nous avons visitées : s’ils sont complets ils sont complets… s’incrire le plus tôt possible permet juste un meilleur positionnement sur la waiting list (et c’est déjà pas mal il est vrai). Dans l’école à côté de notre future maison il n’y avait pas de place en mars non plus… Des amis qui ont eu ce soucis à Londres ont fait commencer leurs enfants dans une école moyenne et les ont changés d’école l’année d’après… et certains anglais changent en cours d’année dès qu’ils ont eu la place souhaitée… c’est pas terrible côté intégration des enfants mais à un moment ou à un autre, tu auras de la place dans l’école près de chez toi… En tout cas le système de sectoriastion en France est plus simple ! Par contre, j’aime la transparence anglaise sur le niveau des écoles…

    Répondre
    • Cécile 12 juillet 2018

      Apparemment à Newcastle, cela pose moins de problème, toutes les demandes sont à peu près satisfaites de ce que j’ai compris. J’avoue que je trouve ça un peu scandaleux de mettre des enfants de côté parce qu’ils arrivent en cours d’année…
      La transparence est effectivement pas mal mais est ce que justement ça ne rajoute pas de l’huile sur le feu à ce système de choix des écoles?

      Répondre
  2. Velvet 12 juillet 2018

    Salut (désolée, Je ne sais pas pourquoi, les majuscules ne passent pas !), Je suis au UK depuis 3 ans avec des enfants à l’école primaire, et de ce que j’ai pu constater c’est que les écoles notées « good » restent très bien. La différence entre good et outstanding tient souvent à pas grand chose quand on lit le rapport Ofsted. Également, quelque chose qui peut valoir le coût si ta fille devait rentrer en CP peut être de demander à la faire rentrer en Year 1, en effet les enfants ici abordent déjà bien la lecture l’année de Reception (en fin d’année ils lisent des petits livres avec 2-3 phrases par page) et Y1 permet de consolider cela. Au début de Y2 (qui est la dernière année du « key stage 1 » les enfants se débrouillent déjà bien, et en fin d’année j’en connais plusieurs qui en sont à lire des vrais romans, type Harry Potter. j’espère que vous trouverez une solution convenable !

    Répondre
    • Cécile 12 juillet 2018

      merci pour ces conseils ! ma grande commence à lire, en France aussi ils commencent en grande section… mais de toute façon, il n’y a aucune place entre reception et year 3 dans l’école à côté de chez nous. effectivement, sur les rapports il n’y a pas beaucoup de différences apparentes entre l’école outstanding à 100m de chez nous et celle good à 1 mile… mais du coup je préfère la outstanding qui est vraiment à 100m (donc qui me faciliterait la vie !). j’espère surtout que ma grande aura une place !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.