Tirer un trait et tout recommencer

Moi qui publie des billets ici à un rythme presque quotidien, j’ai ressenti le besoin de faire un break. Difficile de digérer non pas la fausse couche en elle-même mais les complications, et le fait que tout cela s’éternise. Et puis, je crois que mon corps a décidé pour moi.

Après ce billet, j’ai décidé de prendre rendez-vous avec la chirurgienne, qui devait m’opérer rapidement. J’étais bien, j’avais hâte d’en finir. Finalement, quelques jours plus tard, une complication, plus sérieuse cette fois est intervenue: je file aux urgences où j’attends 3 heures… pour que le médecin décide de me faire passer au bloc en pleine nuit à peine 10 minutes après m’avoir (enfin) prise en charge. J’étais toute seule dans cet hôpital parisien, je trouvais tout sale et sordide mais je n’ai pas eu peur, j’ai même ressenti un espèce de sentiment de sérénité à l’idée d’enfin pouvoir tourner la page. 

Depuis, je vais bien mais je me soigne. Je suis épuisée, je ressens d’ailleurs une fatigue totalement inconnue jusqu’à présent, évidemment les virus hivernaux n’arrangent rien. Je réalise surtout qu’on n’est pas passé loin d’une vraie catastrophe (et que bordel, ça serait bien que les gens ne viennent pas pour RIEN aux urgences, y compris les femmes enceintes en mal d’échographie, ça éviterait aux personnes comme moi d’attendre 3 heures pour être finalement prises en charge en mode « ya le feu au lac »).

Aujourd’hui, je crois que je vais bien. En tout cas moralement, j’ai envie d’avancer sur mes nouveaux projets: revenir petit à petit au blog un peu délaissé depuis quelques semaines, reprendre mon rythme de travailleuse freelance (parce qu’évidemment, en tant qu’auto-entrepreneur, je n’ai même pas pris d’arrêt de travail, parce que le RSI…), me refaire une santé (je le redis mais je suis plus qu’épuisée, c’est assez dingue), et programmer les jolis mois à venir avec une envie très forte d’un joli voyage en famille pour les vacances de Pâques. On dit qu’en 2017, on fait revenir le joli?

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Comments

  1. danslapeaudunefille 30 janvier 2017

    2017 année des paillettes qu’on avait dit 😉

    Répondre
    • Alicia 30 janvier 2017

      Mais oui, 2017 année de la paillette !!!

      Répondre
  2. delphine 30 janvier 2017

    Oui oui du joli, c’est tout ce que je te souhaite 🙂 (et du repos en attendant, mais avec 2 petites, je peux imaginer que c’est pas facile de se reposer hein…)

    Répondre
  3. Féelyli 30 janvier 2017

    Plein de gros bisous et essaie de reprendre des forces…

    Répondre
  4. line 30 janvier 2017

    bon retour dans la blogosphère ! Prenez soin de vous

    Répondre
  5. The Stories Maker 30 janvier 2017

    JE Découvre ton blog et cet article, mais je te souhaite tous ces beaux projets et un joli retour ici, soigne toi bien et repose toi dans la mesure du possible 😉

    Répondre
  6. Marjoliemaman 30 janvier 2017

    Remets-toi bien, prends le temps. Plein de bises.

    Répondre
  7. Morgane 30 janvier 2017

    Je te découvre ce soir, dans un post très émouvant .
    j’espère que tout s’arrangera , ma maman me dit souvent  » Un jour à la fois » .
    Au plaisir de te lire dans de prochains post.
    Morgane

    Répondre
  8. catherine 30 janvier 2017

    je te découvre ce soir via hellocoton, j’ai aussi eu 2 fausses couches avec complications je te comprends que trop bien, pour mieux « gerer » je me suis focalisée sur ma fille et je suis devenue blogueuse peu de temps après c’est idéal pour occuper l’esprit. Je te souhaite pleins de bonnes choses par la suite et une belle année 2017

    Répondre
  9. Mama Twins 31 janvier 2017

    OH oui 2017 sera plus joli. Je te le souhaite.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *