Celle qui n’aimait pas le foot

En temps normal je n’aime pas trop le foot. Je ne suis ni les résultats des clubs français, ni les compétitions internationales. Pourtant, je garde dans mes souvenirs l’année 98, celle de mes 17 ans, comme une année magique, des semaines où le temps semblait figé autour d’une équipe, d’un collectif. Nous retenions tous notre souffle pendant les matchs, jeunes et vieux, on croyait tous à cette équipe, et à leur volonté, et la nôtre, comme étant la plus forte. Je me souviens de la fête sur les Champs Elysées, de cette joie collective immense. J’étais là et je crois que ces moments, mes seuls moments de foot, je ne les oublierai jamais tant ils sont forts.

vélodrome-1

Samedi soir dernier, j’ai eu la chance d’être invitée par la SNCF, partenaire de l’Euro 2016, a assister à un match de l’Euro. C’était au Vélodrome, à Marseille, un stade dont le nom fleure bon le mythe. Je me suis sentie toute petite dans cet immense stade flambant neuf de 67000 personnes. Presque 1/4 de la population islandaise pourrait rentrer dans ce stade, avons nous plaisanté. Nous étions là pour voir l’Islande face à la Hongrie.

vélodrome-2

Des vagues de supporters bleus et rouges, des chants et des cris presque guerriers, je ne m’entendais plus parler au milieu de leur joie, de leur envie. Les islandais étaient froids et attentifs, les hongrois supportaient en donnant de la voix. C’était très beau de voir ces fans, ces hommes mais aussi ces femmes et ces enfants se passionner pour leur équipe, se respecter aussi. Je n’ai pas vu de gens se battre, ni même se disputer.

vélodrome-3

J’ai aimé ce que j’ai vu ce soir-là. Un visage positif du foot, un visage uni et heureux du sport. Alors, je comprends désormais un peu mieux pourquoi certains (comme ma copine Céline du blog Dans la peau d’une fille) se passionnent pour le foot.

2 Comments

  1. danslapeaudunefille 21 juin 2016

    Quel joli billet et finalement je ne suis pas sûre que tu n’aimes pas le foot…

    Répondre
  2. maman est occupée 21 juin 2016

    Je peux dire que le foot ne m’intéresse pas du tout, pourtant, j’aimerais bien assister ne serait-ce qu’une fois à un match, dans un stade, pour me rendre compte de l’ambiance qui peut y régner. Je suis sûre que, même sans aimer le foot, ce doit être un sacré bon moment à vivre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.