Maman solo pendant 2 semaines, comment survivre?

Mon titre est évidemment un peu ironique car si être maman solo est une condition temporaire pour moi, une obligation liée au travail du Mari, elle est pour bien des femmes le quotidien. Elles n’ont pas le choix, ne sont pas forcément aussi entourée que moi ou n’ont pas la possibilité financière de se prendre une soirée de liberté. Ce sont elles les héroïnes du quotidien.

Pour ma part, je subis comme à chaque fois l’absence de mon mari. Je déteste ses déplacements professionnels, je lui reproche beaucoup car j’angoisse énormément d’être seule avec les filles, surtout le weekend. Elles sont petites et les gérer seules est un vrai défi pour mes nerfs, surtout avec la Chevelue et son terrible two. En plus, j’ai une mission professionnelle très prenante en ce moment ce qui me stresse un peu. Alors, pour survivre, je me suis trouvée quelques astuces:

1.je me simplifie les courses au quotidien:

Avec le travail, je n’ai pas le temps, ni l’envie de traîner dans les magasins. J’ai opté pour un panier végétarien Quitoque en plus de mon panier de légumes habituel. Cela me permet de manger équilibré, de continuer à faire attention à mon alimentation, et surtout de gagner du temps. Je vous en parlerai plus en détail d’ailleurs dans un billet dédié.

gaspacho-quitoque

2. je lâche la bride aux enfants:

Je suis convaincue que ce n’est évidemment pas facile pour les filles d’être loin de leur papa. J’essaie du coup d’être plus coulante sur pas mal de choses: je les laisse manger des pâtes 3 soirs de suite si ça leur fait plaisir, j’autorise le petit Disney sur Netflix régulièrement, je les emmène au manège… je ne suis pas permissive je pense mais je ne suis pas non plus prête à me battre, ou en tout cas, j’essaie de me battre pour des causes qui en valent la peine: le coucher du soir par exemple (parce que je tiens à garder des soirées pas totalement pourries par les couchers tardifs de Moutarde qui est bien pénible de ce côté-là en ce moment) ou le fait que oui je dors seule dans mon lit. Dimanche matin, je suis également offert une virée shopping aux centre commercial les 4 temps avec la Chevelue pendant que mon papa était au parc avec Moutarde. Finalement, je n’ai rien acheté pour moi mais j’ai craqué sur la maison Playmobil pour les filles (d’ailleurs, le magasin Toys r us des 4 temps est vraiment dément niveau choix !). J’étais contente de leur faire plaisir en l’absence de leur père et j’ai aimé cette petite virée où j’ai pu en plus voir ma copine Céline du blog Dans la peau d’une fille.

maison-playmobil

3. Je m’offre le luxe d’une soirée off:

Tout le monde ne peut pas forcément se payer une babysitter. Oui c’est un coût. J’ai la chance d’avoir des parents très présents qui m’aident énormément. Ma mère a donc gardé les filles mardi soir et ma copine Alicia et moi sommes allées découvrir le Tay Chanh, manucure detox vietnamienne que pratique un institut que je fréquente, NailsParis. Une bulle dans un environnement tellement doux et agréable… j’ai été bichonnée et j’ai même eu droit à un massage pendant ma manucure au citron vert qui aide à garder des ongles sains et brillants sans vernis. Cela m’a vraiment fait du bien d’avoir du temps pour moi et de ne pas devoir gérer un soir le tunnel 18-20h!

nailsparis-detox

4. je me fais aider au maximum:

c’est un point très lié au précédent finalement. Mes parents sont très présents et m’aident beaucoup au quotidien, c’est vraiment un luxe ultime de pouvoir se reposer un peu sur eux tout en sachant que je leur fais confiance à 100% quand il s’agit de s’occuper des enfants. Cependant, s’ils ne sont pas disponibles, je fais appel à une babysitter ou à une de mes nièces (d’ailleurs si vous cherchez une babysitter de confiance vers Colombes, j’ai ça sous la main !) quand j’ai besoin de souffler.

5. Je compte les jours:

on dit souvent qu’il faut compter les jours pour les enfants… moi je les compte aussi pour moi… C’est difficile de se dire qu’on va être seule et qu’il faut tenir, ne pas s’énerver sans pouvoir passer le relais. Aujourd’hui, il me reste une semaine pile avant le retour de mon Ulysse et je me dis que 7 petits jours seront vite passés, qu’on a fait le plus dur en passant déjà un weekend seule avec les filles !

Cela étant dit… j’ai hâte qu’il rentre !!

 

4 Comments

  1. danslapeaudunefille 17 juin 2016

    Les Playmobil c’est la vie !

    Répondre
  2. Alicia 17 juin 2016

    Maman en mode solo, tu assures 🙂

    Répondre
  3. cora poisson 17 juin 2016

    Oh oui je confirme dur dur ce quotidien parfois mais ma fille est ma force… donc oui on a tendance a s oublier entant que femme mais c est un engagement terrible d avoir un enfant et je ne regrette pas mm si je n ai pas choisit de l elever seule . J ai fuit la galere tete haute il faut ajouter au faite d etre maman solo toute la detresse et dificulte de la place ou non du pere … de son absence … ou du manque de pere bref complexe… je ne regrette rien sauf pour elle … bref merci pour ton post. J ai aussi la chance d avoir en relai mes parents parfois.

    Répondre
  4. […] rendu compte qu’en fait il ne rentrait pas jeudi mais vendredi à Paris (après 2 semaines d’absence !) et c’était une grosse déception pour les filles comme pour moi car nous faisions […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.