Pour une digestion en toute sérénité

Quand on attend son deuxième enfant, on se dit toujours que tout va être facile, qu’on est rodé(e) avec le premier.

J’ai envie de dire que cela est faux, si chaque enfant est différent, chaque maternité l’est également.

Ma fille aînée, ma Moutarde a très vite bien dormi, n’a jamais eu de coliques ou de reflux… ma petite Chevelue a très vite été l’inverse de sa soeur : nuits hachées, soirées hurlements, vomis et crises après chaque tétée… Son papa comme moi avons vécu des soirées et des nuits d’angoisse à masser son petit ventre tout dur, à essayer de lui donner une tétine pour apaiser son angoisse, à la porter pour la garder à la verticale (et dieu sait que j’ai eu quelques vomis de lait caillé dans mon écharpe #momentglamour)… C’est très dur à vivre, pour l’enfant certes mais surtout pour le parent qui ne sait plus quoi faire pour soulager son enfant, pris aux tripes de voir sa jolie progéniture tourmentée par une souffrance que rien ne semble soulager.

nidal-digestion-2

Finalement, ÇA PASSE. C’est ce qu’il faut retenir. Dans l’immense majorité  des cas (et heureusement d’ailleurs), les bébés qui ont mal au ventre ou qui régurgitent n’ont pas de souci particulier. Ils sont juste « pas tout à fait finis ». C’est le fameux, quatrième trimestre de grossesse, ces quelques semaines où nous découvrons notre nouveau-né et où il découvre la vie en dehors du « confort » de l’utérus… Cette notion de quatrième trimestre est très juste car dans le cas de la Chevelue, elle a cessé d’avoir des maux de ventre et des pleurs inconsolables au bout de 90 jours pile… Le reflux, lui a perduré et perdure encore un peu mais ne pose désormais plus de souci de douleurs. En tout cas, la promesse d’une fin proche m’a beaucoup aidé à tenir, car savoir que tout cela n’était que temporaire aide vraiment à tenir le coup (#lalumièreauboutdutunnel !).

osteo-nidal-1Dans cette vidéo, Taly Charbit, ostéopathe à Paris, vous montre notamment les petits massages très simples qu’on peut pratiquer si facilement sur un bébé, et ce dès le plus jeune âge, pour le soulager ou même pour le détendre ! Dans l’immense majorité des cas, les techniques douces, sont tout à fait adaptées aux bébés pour les soulager et, même si on peut être impressionné par le fait de masser, de toucher, un si petit être, je crois qu’il ne faut vraiment pas hésiter car, en plus des bienfaits du massage, le contact en peau à peau est toujours bénéfique à nos petits bouchons !

Cliquez sur la vidéo ci-dessous pour découvrir quelques techniques pour soulager bébé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.