Restons zen, bébé passe au biberon !

Dans cette vidéo, je vais aborder un de mes plus grands moments de stress… en septembre 2014, il y a tout juste un an, ma petite mini Chevelue est rentrée à la crèche. Elle avait 6 mois, n’était pas encore vraiment diversifiée, et ne connaissait que le sein maternel. Il était important pour moi de continuer à lui donner mon lait autant que possible, parce que j’avais la possibilité de tirer celui-ci pour lui donner. Et bien sûr, il était totalement évident pour moi qu’elle prendrait immédiatement le biberon.

Pourtant, cela n’a pas été le cas et j’ai passé des nuits entières avec ma fille collée au sein pour rattraper ce qu’elle n’avait pas bu dans la journée. Je m’épuisais à tirer du lait maternel qui était ensuite jeté (car non bu et réchauffé) par le personnel de la crèche et ces moments ont été pour moi emplis de doute et de stress.

nidal-biberon

Qu’on souhaite continuer l’allaitement maternel en tirant son lait ou bien qu’on sèvre son enfant, les conseils bienveillants et doux des auxiliaires de puériculture ont su me déculpabiliser. Ma fille a fini par accepter le biberon car elle a pu à un moment donné faire confiance aux personnes qui l’entouraient et accepter ce nouveau mode d’alimentation. J’ai pu être enfin à nouveau sereine car le fait que ma fille (qui est je le rappelle un modèle crevette) ne s’alimente pas, était incroyablement angoissant pour moi. Le temps, la confiance en soi et en son bébé, l’aide des auxiliaires ou de la nounou sont juste primordiaux dans ce cas de figure.

biberon-nidal-1

Dans cette vidéo, Nadine, qui est auxiliaire de puériculture en crèche, nous fait part de son expérience. Si en tant que maman j’ai une perception en émotions de ce moment, de par mon vécu avec ma douce Chevelue, sa vision plus technique est un excellent complément et son expérience de professionnelle de la petite enfance sont un vrai plus pour les mamans qui comme moi ne voient pas forcément ce qui est sous leur nez. Avec le recul, je crois que les petites astuces que nous donne Nadine sont autant de petits points d’ancrage qui peuvent permettre aux mamans vivant cette situation de ne pas se laisser submerger, autant de petites techniques pour ne pas perdre pied et pour garder en tête que les difficultés ne sont évidemment pas pérennes !

Cliquez sur la vidéo ci-dessous pour découvrir les astuces d’un passage au biberon en douceur !

1 Comment

  1. magasaly 28 septembre 2015

    j’aime beaucoup ces vidéos décidément….j’ai un mode « crevette » aussi à la maison (allergie au lait de vache, mange quasi rien, tête très peu…), la crèche c’est pour dans quelques mois et ça m’angoisse déjà…elle a toujours refusé les biberons que je lui ai proposé….j’avoue que j’ai abandonné du coup….
    je vais tenter de mettre un rituel en place un peu avant la crèche, je note l’astuce du coussin d’allaitement 😉
    bises

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.