Willkomen, Bienvenue, Welcome au Cabaret!

Cabaret AffichePour bien commencer 2012, j’ai eu la chance d’assister à Cabaret au théâtre Marigny, juste avant que le spectacle ne parte en tournée dans toute la France. Et je peux vous dire que je n’ai pas regretté.

Cabaret, c’est l’histoire d’un cabaret (comme son nom l’indique quoi!) pendant la montée du nazisme en Allemagne,pendant les années 1930. Si spectacle de Broadway est notamment connu grâce au film de 1972 avec Liza Minnelli dans le rôle-phare de Sally Bowles.

Le spectacle auquel j’ai assisté reprend une mise en scène de 2008 et je n’ai pas de mot pour exprimer le bonheur de voir une telle créativité, un tel sens de l’esthétique, un si grand talent chez les comédiens/chanteurs/musiciens/danseurs (ben oui ils font TOUT à la fois).

Alors oui, le spectacle est parfois un peu osé (pas mal de blagues graveleuses) donc on évitera d’y aller avec les enfants, mais les thèmes abordés avec cette frivolité incessante face à la menace du nazisme et le refus de s’y opposer en ayant confiance dans le système en font un show très profond qui ne laisse forcément pas indifférent.

Enfin, les interprétations sont vraiment parfaites, et le duo Emmanuel Moire/Claire Perot est juste magique.

le seul bémol (qui n’en est plus un puisque le spectacle part en tournée :)): Le Théâtre Marigny!!! On paie déjà 92€ la place pour pouvoir voir à peu près convenablement, mais en plus on nous prend pour des vaches à lait! le vestiaire est à 2€ (et obligatoire pour certains articles en dehors des casques de moto qui sont gardés gratuitement), le programme (je ne l’ai pas acheté mais quand même) est à 15€… vraiment j’ai eu l’impression d’être prise pour une conne!

Allez donc voir Cabaret ailleurs, puisqu’ils sont partout en France dès le 13 janvier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.