Quand la Comédie Française trucide Marivaux

Je vous parle souvent de la Comédie Française car j’ai la chance d’y être abonnée. Après avoir loser comme une crotte et avoir zappé d’aller à mon premier spectacle de la saison, je me suis mise sur de bons rails avec Marivaux et son jeu de l’amour et du hasard.

Dieu que j’ai été déçue!!! Je connaissais plutôt bien cette pièce et le texte pour l’avoir lu plusieurs fois. C’était la première fois que je la voyais interprétée et je crois que tout m’a déçue ou presque:

  • Une mise en scène insipide qui n’apporte absolument rien à la pièce avec un décor mobile et des objets/jouets futuristes inutiles
  • Des costumes cheap au possible
  • Une interprétation correcte sans plus des comédiens et surtout une Suliane Brahim (Lisette) toujours insupportable avec un jeu « too much of everything ». Je l’avais déjà vu interprétée une servante dans On ne badine pas avec l’amour et j’avais déjà parlé d’ailleurs de ma déception quand aux interprétations des personnages féminins… En revanche, j’ai trouvé Léonie Simaga (Silvia) plutôt convaincante et totalement à contre-pied justement de ces comédiennes qui surjouent en permanence.
Une vraie première déception donc à la Comédie Française, et si j’en crois les applaudissements plutôt timides, je n’étais pas la seule…

3 Comments

  1. tribulate 24 octobre 2011

    et bien au moins je n’aurai pas cette mauvaise surprise si je dois choisir entre une pièce et celle-ci…le choix sera vite fait ! xx

    Répondre
  2. […] Paris Pages Blog un peu de Paris, beaucoup de beauté et surtout de la culture AccueilA ProposBlogrollContact Flickr Twitter Facebook ← Quand la Comédie Française trucide Marivaux […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.