Mon mariage, Un arbre, des lettres, un plan de table !

Aujourd’hui je vais rester dans un sujet que j’ai déjà abordé ici, je parle bien sûr du mariage. Ou plutôt des petits détails qui font toute la différence.

Et s’il y a un aspect en tout cas qui m’a trotté dans la tête quelques temps, c’est bien celui du plan de table. Non pas le placement des invités à proprement parlé (ouais je suis trop une rebelle j’ai fini mon plan de table à 13 heures le jour même) mais plutôt l’aspect créatif, ou comment le présenter de manière ludique, esthétique, et surtout agréable aux invités.

J’ai longtemps pensé mettre les placements de chaque table dans des jolis cadres et les mettre aux arbres qui entourent l’entrée immédiate de notre lieu de réception mais cette opération était trop complexe pour quelqu’un de débordé comme moi cette semaine-là :p

J’ai donc eu l’idée de me servir de ce que j’avais sous la main:

  • Un arbre (gratuit donc huhu)
  • Des lettres en carton pour décopatch disponibles dans les magasins de loisirs créatifs type Loisirs & Création, Cultura, BHV…: 3,79€ la lettre (j’ai pris 2 lettres et un coeur)
  • De la peinture acrylique en petit pot (environ 3€ le pot, j’ai pris 2 couleurs)
  • Une perforeuse qui fait des trous en forme de petits coeurs (environ 3,95€)
  • du raphia (tout dépend de la couleur et de la quantité mais en moyenne 2€)
Je me suis servie de ces très jolies polices téléchargeables gratuitement et trouvées grâce au blog Un Beau Jour:
En gros, cela donne quelque chose comme ça:
Après, ce n’est pas bien compliqué ! on peint les lettres, on imprime les PDFs sur du joli papier, on fait quelques trous en forme de petits coeurs et on accroche !
Et voilà ! Un plan de table original et champêtre !
NB: Photos de notre photographe que je ne peux que recommander, Hervé Pouget http://mariageperigord.com

1 Comment

  1. […] chaque pot d’un petit noeud de mon fidèle raphia, le même que j’ai utilisé pour le plan de table (donc environ 1 à 2 euros le paquet), en prenant soin de mettre un point de colle car sans cela, […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.