Dans un tableau de Monet à Giverny

Je me souviens de ma première visite à Giverny: j’étais en 6ème, et je découvrais Claude Monet, ses tableaux et son jardin. Je me souviens encore de la chaleur, des nymphéas ouverts, des couleurs qui n’ont jamais quitté mon esprit, de ce jardin qui, du haut de mes 10 ans, me paraissait immense. Il y a quelques semaines, je suis retournée pour la seconde fois à Giverny, ou plus précisément à la Fondation Claude Monet, puisque Giverny est en réalité le nom du village.

Cette fois-ci, le temps était moins estival, mais les couleurs et la superbe du jardin du maître étaient intactes, comme dans mes souvenirs d’enfant. Un jardin dans lequel on rêve de flâner, de se perdre, d’oublier le temps qui passe. Ce temps justement semble fonctionner sur une autre échelle à Giverny. Tout semble intact, comme si Monet allait débarquer avec sa nombreuse famille recomposée, passer à table, en regardant les couleurs des fleurs par la fenêtre.

Et puis, j’ai eu une impression étrange aussi. Celle de ressentir l’influence qu’a eu Monet sur les oeuvres japonaises d’aujourd’hui, lui qui était totalement fasciné par les estampes du pays du Soleil Levant. J’étais là, dans ce jardin, à me promener dans un dessin animé de Miyazaki, de voir La femme à l’ombrelle dans Le vent se lève. Comme un témoignage de l’influence du peintre près de 100 ans après sa mort. Et donc, comme une idée que Monet ne s’arrêtera pas d’inspirer les petits et grands artistes de si tôt.

Informations pratiques:
  • Le village est accessible en transports en commun, via la gare Saint Lazare, en 45 minutes jusqu’à Vernon. Des navettes jusqu’au site sont disponibles toutes les 15 minutes après les arrivées des trains.
  • Amis cyclistes, le village est également accessible via une piste cyclable qui part de la gare de Vernon à 7 kilomètres du site mais en 2020 l’itinéraire « la Seine à vélo » aura achevé de relier Paris à Giverny… jusqu’à la mer !
  • Même les jours creux, il y a TOUJOURS du monde à la Fondation Monet. Vous pouvez réserver par avance vos billets sur Digitick, Ticketmaster ou à la Fnac, sinon une billeterie est disponible sur place de 9h30 à 17h30 tous les jours du 23 mars au 1er novembre 2018.
  • L’affluence pouvant être importante aux beaux jours, prévoyez d’arriver de bonne heure.
  • La fondation Claude Monet est ouverte tous les jours du 23 mars au 1er novembre inclus, de 9h30 à 18h00 (dernière admission à 17h30).
  • Les animaux, ainsi que tout bagage type valises, gros sacs, sont interdits.
  • Comptez 9,50 euros pour un adulte, 5,50 euros pour les enfants de plus de 7 ans et les étudiants, l’entrée est gratuite pour les moins de 7 ans.
  • Des carnets de jeux pour les enfants (en fonction des âges) sont disponibles sur place et téléchargeables sur le site.
  • Les visites sont très kid-friendly, avec de nombreux groupes scolaires visitant le site.
  • Des billets jumelés sont disponibles avec le sublime Musée Marmottan Monet à Paris, le Musée des Impressionnismes à Giverny ainsi que le Musée de l’Orangerie.
  • Bon tuyau: si vous tenez absolument à voir les nymphéas, préférez une visite entre juin et septembre, ces derniers ne fleurissent que lorsque les températures dépassent allègrement les 20 degrés.

Un grand merci à la Fondation Monet pour cette invitation.

2 Comments

  1. juste 2 mai 2018

    Tu me donnes envie d’y retourner. C’est une visite que j’ai fait quand j’étais petit. Je ne voyais pas l’intérêt, si ce n’est le curieux pont japonais. Qui sait ? peut être rencontrais je le fantome de Clemenceau !

    Répondre
  2. Alicia 4 mai 2018

    C’est magnifique ! Nous aussi on a adoré, les enfants réclament déjà d’y retourner 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.