Le bonheur de n’avoir qu’un seul enfant

Sous ce titre un poil provocateur, se cache une réalité qu’on ne réalise toujours que trop tard: avoir un enfant unique est un moment de détente absolu quand on est habitué à en gérer 2 (ou plus !), surtout quand ils sont petits ou rapprochés !

Ce weekend, nous avons tenté l’expérience: les filles sont parties mercredi soir chez leurs grands-parents, mais seule Moutarde est rentrée à la maison vendredi soir. Nous avons profité d’un weekend en famille de 3 avec un samedi rien que pour elle au Parc Astérix (j’y reviendrai bientôt dans un billet) où nous avons pu nous consacrer à elle et rien qu’à elle, suivi d’un dimanche matin fait d’une petite grasse matinée, d’un brunch et de lego en famille. Il faut dire que notre petite grande le mérite, je crois que c’est assez difficile d’être l’aînée, encore plus quand on a une petite soeur de seulement 19 mois de moins. Elle doit en permanence être « la grande » alors qu’au final, elle n’est qu’une petite fille de pas encore 4 ans !

weekend-moutarde-1

Ces moments passés seule ou à 3 avec ma fille me font découvrir son caractère à elle, qui a tendance à s’effacer devant la Chevelue, si fougueuse. Je vois une petite fille rigolote, capable de beaucoup d’humour, une petite coquette un peu maniérée qui aime tellement vivre et rire. J’adore nos discussions qui commencent à se construire.

Bien évidemment, j’adore avoir mes 2 filles ensemble, mais nos moments avec les 2 filles sont souvent plus compliqués: la Chevelue a un caractère bien trempé (coucou le terrible two) et sa soeur a tendance à s’énerver contre elle quand celle-ci essaie d’entrer dans ses jeux de petite fille. Au final, nos moments à 4 sont souvent ponctués de cris et de crises de larmes. Avoir un seul enfant, ou en tout cas un moment pour chacun de ses enfants, c’est quelque part s’épargner les difficultés de la fratrie et être totalement disponible pour l’enfant unique.

moutarde-weekend-3

Pour autant, je ne regrette pas d’avoir mes 2 petites terreurs ! dimanche matin, j’avais hâte d’aller chercher ma Chevelue qui me manquait terriblement ! Au final, j’aime ces journées luxueuses (car c’est vraiment un luxe de pouvoir confier un de ses enfants aussi longtemps et pouvoir profiter en ayant l’esprit libre) qui me permettent de prendre à un instant précis une photo mentale de mes petites filles qui grandissent… et de construire de beaux souvenirs avec chacune d’entre elles !

1 Comment

  1. Emma June 9 mai 2016

    Je n’ai qu’un fils et j’apprécie tous les moments à leur juste valeur.
    Devoir crier, séparer, arbitrer,me mettre en 4 pour plusieurs enfants, je ne m’y vois pas.
    Avoir un seul enfant est pour moi très épanouissant même si je comprends l’idée de fratrie, il y a des avantages et des inconvénients à tout 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.