Son sevrage et ma fierté de maman

Cela fait quelques jours que ce billet me trotte dans la tête. Pour autant, coucher ces mots sur mon écran n’est pas chose facile: le lien lacté qui me reliait à ma douce Chevelue est désormais rompu. Elle est passée à autre chose, je tourne doucement la page. 

Albane-joie

Etrangement, je vis plutôt très bien son indépendance nouvellement acquise, elle a choisi de ne plus venir au sein, elle grandit et devient de plus en plus autonome, je ne peux que me réjouir de ses progrès quotidiens. C’est une bientôt petite fille tellement épanouie, joyeuse, heureuse de vivre, qui sourit à chaque instant de la journée. Elle sait s’endormir seule, se réconforter sans le sein. Elle aime trouver mon cou ou celui de son papa pour un câlin. Elle sait se défendre quand sa soeur lui tire les cheveux ou lui pique un jouet. Elle court partout, tout le temps, généralement un biscuit ou un morceau de pain dans la main. Elle parle, de mieux en mieux: « maman », « papa », « doudou », « titine », « gogo » (pour de l’eau), « aga » (pour nous montrer quelque chose). Elle adore par-dessus tout manger à table. Et il ne faut pas s’aviser à lui donner de la purée pour bébé, parce qu’avec ses 5 dents, la mignonne veut du solide, du consistant, probablement pour imiter son idole absolue, sa grande soeur.

Je suis heureuse que ces presque 15 mois de lien lacté ait réussi à donner confiance à mon bébé pour devenir ce petit être incroyable et tellement bien dans sa peau;  je suis tellement contente de la voir si heureuse de vivre intensément chaque instant de sa vie.

Mon bébé de presque 15 mois a décidé de laisser de côté ses 2 tétées quotidiennes. Mon bébé a décidé de grandir encore un peu. Bravo ma fille, tu me rends si fière d’être ta maman.

10 Comments

  1. Melanie 9 juin 2015

    J’en ai les larmes aux yeux !
    Ma pepette (chevelue aussi !) de 12 mois est aussi en train de couper ce petit lien….elles grandissent trop vite ces petites moi je l’aurai bien gardé encore un peu accrochée à mon sein ☺️

    Répondre
    • parispages 9 juin 2015

      Quand elle avait 12 mois, je n’étais pas prête. Aujourd’hui, je le suis plus même si j’ai quand même un pincement au coeur. Elles grandissent, nous devons être fières d’elles et du chemin accompli !

      Répondre
  2. blandinericard 9 juin 2015

    ♥ ♥ ♥

    Répondre
  3. danslapeaudunefille 9 juin 2015

    j’aime beaucoup comment tu as rédigé cet article tourner sur la fait qu’elle grandisse. Vivement number 3 pour ton 2ème allaitement !

    Répondre
    • parispages 9 juin 2015

      merci ma belle. J’ai envie d’y voir le positif, c’est une belle étape et un beau chemin. Et pour le 3ème on va attendre encore un peu 😀

      Répondre
  4. Laure Dewez 9 juin 2015

    Mon aîné a refusé le sein à 3 mois et demi, il a préféré les biberons (que j’ai dû lui donner en complément car ne grossissait pas assez)… Le deuxième adore le sein mais je vais devoir le sevrer à 4 mois et demi (dans un mois) car je vais passer une semaine à l’hôpital avec le grand et je veux être totalement disponible pour lui!!! Les choix sont faits même s’ils sont difficiles… En plus, mes deux petits bonhommes sont de tellement bons mangeurs que je dois leur donner de la soupe le soir depuis l’âge de 3 mois et demi sinon ils pleuraient toute la nuit de faim (l’aîné qui a 20 mois en boit encore en plus de son repas du soir et se réveille entre 5h30 et 6h pour manger tellement il a faim avant de se rendormir). Je n’ai pas à me plaindre d’avoir des bébés (enfants) bons mangeurs mais ce n’est pas de tout repos… (ni économique d’ailleurs, même si on fait presque tout soi-même!!!). Bref, tout cela pour dire que j’admire les femmes qui ont cette chance de pouvoir donner le sein longtemps même si ce n’est que pour une tétée du soir et ou du matin mais avec mes 2 goinfres, ce n’était pas possible!!!

    Répondre
  5. Maëline 9 juin 2015

    Il est touchant ton article, j’aime beaucoup ta façon de prendre du recul sur cette page qui se tourne… et laisser grandir ta poupée doucement. Bises 😉

    Répondre
  6. Mumpascap 10 juin 2015

    Magnifique <3 On ne peut espérer une plus belle fin de son allaitement <3 ! Félicitations à toutes les deux !

    Répondre
  7. milkshakefamily 10 juin 2015

    Superbe <3 J'espère sentir quand je ne serais plus prête et que ma fille ne le sera plus non plus. J'ai l'impression que ça n'arrivera jamais ahah. Quelle jolie histoire lactée entre vous deux, bravo 🙂

    Répondre
  8. […] alimentation une obsession. Mon bébé était peu demandeur de tétées et je stressais. Plus tard, quand elle s’est sevrée , et même avant d’ailleurs quand elle a été diversifiée, je stressais sur son apport en […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.