Protéger sa famille sur Internet

Il y a quelques semaines, j’ai été invitée au siège au Google France afin de parler de la sécurité sur Internet, pour nous parents, mais aussi du comportement des plus jeunes sur le Web et les objets connectés.

Je n’ai pas encore d’ados à la maison mais pourtant, en y réfléchissant, mes filles de 2 ans et demi et 4 ans utilisent internet: elles écoutent leurs playlists sur deezer, je leur télécharge des livres audio sur Audible, elles regardent des dessins animés sur Netflix et adorent regarder les photos de mon compte Instagram. Il n’est donc jamais trop tôt pour sensibiliser les enfants à un usage raisonné d’Internet et surtout de leur apprendre que le contenu qu’ils publient peut être visible de tous, et pour nous parents, de savoir comment les protéger.

1908x1272x2

C’est d’ailleurs cela qui m’a le plus frappé, car d’après Cyril Di Palma de l’association Génération Numérique qui intervient notamment pour sensibiliser les jeunes dans le contexte scolaire, presque 23% des garçons de 15 à 18 ans pensent qu’il est très facile de supprimer un contenu posté sur internet. Concernant, leurs mots de passe,  ils sont un peu moins de 30% des garçons à utiliser leur date de naissance ou leur prénom par exemple, contre un peu plus de 25% des filles. C’est déjà énorme et surtout représente une grosse faille dans leur sécurité sur les réseaux sociaux. On entend tellement parlé de faits divers d’ados harcelés sur Facebook par leurs camarades qu’il est primordial de les sensibiliser à la protection de leurs données personnelles. Comble de leur naïveté numérique, plus de 43% des filles de 11 à 18 ans ont déjà donné leurs identifiants à leurs amies. Contrairement à ce qu’on peut penser, les jeunes ont envie d’être aiguillé par des adultes pour se protéger mais ils ne les solliciteront que rarement, c’est donc à nous, parents ou même famille au sens plus large de les sensibiliser et de leurs apprendre les bons gestes.

google-1
Avec l’augmentation des piratages, les vols de téléphones portables de plus en plus fréquents (coucou Anne Hidalgo, ça vous dirait de faire quelque chose contre les personnes qui vendent des smartphones volés en pleine journée boulevard Barbès?), la sécurité est au coeur des préoccupations de Google. Un mot de passe difficile à trouver est la clé de la sécurité d’un compte. Une bonne astuce est de prendre une phrase en y ajoutant des majuscules et un caractère spécial par exemple « TanteYvonnea2jolischatssiamois* ». Facile à retenir, facile pour les majuscules et difficilement crackable !

Google a également mis en place la validation en 2 étapes: partant d’un constat simple (on se fait rarement piraté son téléphone et son compte gmail), il suffit d’ajouter son numéro de portable à son compte pour recevoir un code qui permettra alors d’éviter le piratage de sa boîte mail (la personne qui par hasard trouverait le mot de passe n’ayant pas le code de sécurité ne pourra alors pas ouvrir la boîte). Il existe également un système de clé physique qui est idéal pour les personnes qui voyagent à l’étranger.

google-2

L’alerte mot de passe m’a également récemment servie: une personne a tenté de se logger à mon compte Google et j’ai immédiatement reçu un mail me donnant la position de la personne ainsi que me proposant de changer mon mot de passe, ce que j’ai immédiatement fait.

Enfin, j’avoue que la fonctionnalité pour moi la plus utile est celle permettant de localiser mon téléphone à distance mais surtout d’effacer les données. Certes, il m’arrive de l’utiliser quand je le perds pour le faire sonner mais ayant été victime de vols de mobiles à 3 reprises entre le mois de novembre et mars 2016, j’ai toujours immédiatement utiliser cette fonctionnalité d’abord pour voir si je pouvais localiser mon téléphone (les malfaiteurs voleurs de téléphones les éteignent immédiatement) et surtout j’ai toujours lancé l’effacement des données. En effet, des informations sensibles comme les mots de passe, des informations bancaires ou les photos de enfants sont de réels dangers potentiels !

Pour plus d’infos sur toutes ces fonctionnalités, consultez les adresses privacy.google.com et myaccount.google.com.

 

1 Comment

  1. Lafouin 20 décembre 2016

    évidemment la sécurité passe par un comportement responsable. Mais à quel moment un enfant est-il vraiment conscient (projectif) des conséquences de ses actes ? Hélas on ne peut pas faire grand chose contre cela si ce n’est d’éduquer au mieux nos enfants. En parallèle on peut toujours mettre des sécurités physiques sur nos objets connectés (un antivirus même gratuit comme avira ou un pare-feu comme le nouveau uppersafe qui sécurise tous les objets). Quoiqu’il en soit il ne faut jamais donner le code de sa boite mail car généralement elle reçoit TOUS les autres codes de connexion !!! Mais que dire des objets connectés qui s’inviterons chez vous à travers vos enfants … « pour leur bien » ? ça vaut bien un futur article 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.