On a testé le Nosiboo, le mouche-bébé du futur !

Quand mes filles étaient petites, j’ai testé je pense toutes les méthodes ou presque pour leur moucher le nez. Aucune n’a vraiment trouvé grâce à mes yeux: peu efficaces, pas pratiques, résultant en un enfant hurlant et souvent un parent qui se retrouve avec la morve de son enfant dans la bouche !! Bref, je suis restée à la dosette de sérum physiologique que nous consommons par wagon, même pour la grande, puisque qu’une 3 ans et demi sait se moucher, certes, mais pas hyper bien vous en conviendrez.

Et puis il y a quelques mois, ma douce Chevelue a été très malade. Je n’en ai pas beaucoup parlé ici ni sur les réseaux sociaux d’ailleurs. En 6 semaines, elle a eu une pneumonie et une bronchite, et j’ai été une maman très inquiète. Pour la guérir, j’ai essayé de vraiment faire du mieux possible les soins que je pouvais lui apporter, et c’est d’ailleurs à ce moment-là que nous avons reçu le Nosiboo à tester.

nosiboo-1

Sous ce drôle de nom, se trouve un mouche-bébé pas ordinaire: c’est en quelque sorte un aspirateur dont la succion est totalement prévue et adaptée pour le nez d’un bébé et qui va permettre d’aspirer de manière mécanique les miasmes de l’enfant.

Son utilisation est ultra-simple: on branche le Nosiboo sur le secteur, on insère le tuyau et au bout le mouche-bébé (appelé embout colibri), on règle l’aspiration avec le seul et unique bouton de l’appareil et on appuie dessus pour l’allumer (ou l’éteindre). Une fois l’enfant mouché, on trouve le mucus dans le réservoir de l’embout colibri et il ne reste plus qu’à le laver.

nosiboo-2

L’embout colibri joue un rôle majeur: il permet de contenir à la manière d’un réservoir toutes les sécrétions. De plus, grâce à lui, aucun fluide ne pénètre dans le tuyau du Nosiboo qui reste totalement intacte.

Facile à utiliser, il est aussi facile d’entretien, puisque seul l’embout colibri est à nettoyer à chaque usage. En pratique, je le lave dans mon évier avec du produit vaisselle et j’ajoute un peu de vinaigre blanc au rinçage pour bien désinfecter.

Les enfants ont été un peu septiques au début face à cet appareil qui fait du coup un peu de bruit (en gros le bruit d’un mini-aspirateur) mais elles ont vite compris son utilité et viennent désormais demander à se faire moucher (j’ai même surpris Moutarde se mouchant seule une fois !). Nous avons été surpris (voire horrifiés) par la masse de mucus que le Nosiboo retirait du nez de nos enfants (d’ailleurs, avec l’embout colibri transparent c’est très impressionnant ! j’avais d’ailleurs pensé faire une vidéo mais je ne crois pas que vous vouliez voir la morve de mes filles !).

nosiboo-3

J’utilise également le Nosiboo sur moi car j’ai fréquemment les sinus encombrés et j’ai besoin de mouchages fréquents. Depuis que je l’utilise quotidiennement, j’ai moins de sinusites et surtout je pense qu’avec la saison des allergies, le Nosiboo va m’aider à moins souffrir !

Son seul défaut pour moi est son prix qui est assez conséquent, 139 euros sur Amazon. C’est un réel investissement qui n’est pas possible pour tous mais rétrospectivement, quand je regarde le nombre de lignes dans le carnet de santé des filles, je me dis que cela vaut clairement le coup de se l’offrir (ou bien de l’ajouter à une liste de naissance) car bon nombre d’otites auraient pu être évitées avec un meilleur mouchage.

Vous l’aurez compris, nous avons été séduits par ce produit (oui on peut donc être séduit par un mouche-bébé !) qui reste désormais toujours accessible chez nous et pour toute la famille.

produit_offert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.