Bloguer pour soi, bloguer pour MOI !

Je crois qu’il y a des étapes par lesquelles tout le monde passe: le terrible two, l’adolescence, la crise de la quarantaine… pour la blogueuse, il y a à mon sens 2 périodes de crise (en tout cas pour moi en tant que blogueuse): la crise de légitimité (qui suis-je pour donner des conseils ou mon avis?) et la crise d’inspiration. En tout cas c’est comme cela que je nommerais cet état dans lequel je me trouve depuis quelques semaines, depuis la rentrée pour être précise.

bloguer

Je me connecte trop souvent ici par obligation. J’ai du mal à avoir envie d’écrire et les billets qui me font plaisir sont au final les plus spontanés, ceux qui coulent de source, d’un coup. Ce qui autrefois était un plaisir est devenu au final une obligation et c’est dommage. Ajouter à cela des propositions que je refuse de plus en plus, de moins en moins d’évènements blog où je vais, faute d’avoir envie, et une vie professionnelle confinée à la maison, je me sens un peu esseulée derrière mon écran.

Parfois, j’aimerais aussi aborder des sujets qui me tiennent à coeur, des sujets plus engagés mais je recule toujours en me disant qu’ici n’est pas l’endroit pour ça. Au final, j’ai créé une bulle autour de ce blog dont je suis un peu prisonnière. Les obligations, de publication quasi quotidienne, ou liés aux partenariats me prennent un temps fou que je ne peux pas consacrer à d’autres projets qui peuvent parfois me faire plus envie.

Pourtant, je n’envisage pas réellement d’arrêter de bloguer car écrire a toujours été un moteur pour moi, pour avancer, faire mieux et autre chose, comprendre des situations, tirer des conclusions.

Je vais probablement bloguer moins mais bloguer mieux. Je vais peut-être être un peu moins présente mais bloguer pour moi. Je parlerais de ma vie si j’en ai envie, de produits s’ils sont des coups de coeur. Il sera ici interdit d’interdire mais aussi interdit de se forcer.

PS: un petit bisou à toutes celles qui m’ont envoyé des DM, sms et autres pigeons voyageurs et un coucou spécial à Maman What Else dont le billet fait écho en moi, ainsi qu’à La Mite Orange pour son billet si drôle sur « comment devenir une grosse blogueuse » 🙂

12 Comments

  1. madamezazaofmars 27 octobre 2015

    Je suis passée par là aussi et je me sens tellement mieux depusi que je fais ce que je veux, car après tout c’est mon espace et tout en respectant les lecteurs sans qui le blog ne serait rien, j’écris comme je le veux, quand je veux, comme je le sens.
    Ca va te faire un bien fou j’en suis sure et je te dis au 27 pour une biere ?
    J’ai pas ton nouveau numero alors 😉

    Répondre
    • Cécile 27 octobre 2015

      j’ai pas changé de numéro, j’ai juste pas encore de nouveau tel 😀

      Répondre
  2. Melgane 27 octobre 2015

    Je crois que tu prends une bonne décision, et ça me fait un peu penser à l’article de DeboBrico d’il y a quelques jours qui disaient qu’elle se demandait de plus en plus comment faire plaisir aux lecteurs et de moins en moins comment se faire plaisir à elle. Je crois que bloguer doit rester un plaisir personnel avant tout !

    Répondre
  3. Rose Grenouille 27 octobre 2015

    Coucou
    Voilà ce que j’appelle se concentrer sur l’essentiel et faire ce dont tu as envie… C’est courageux de ta part. Courage et plein de bisous

    Répondre
  4. audrey gorree 27 octobre 2015

    tu as raison
    fais ce qui te plaît!

    Répondre
  5. mamanwhatelse 27 octobre 2015

    bloguer pour toi tu as tout dit! Je dis encore plus non que d’habitude et je retrouver l’envie de parler un peu plus de moi, de me livrer et d’aborder des sujets qui me tiennent encore mais que je n’arrivais pas à écrire, la tête dans le calendrier des partenariats et publications.
    Bisous tu vas trouver ton rythme!!!!

    Répondre
  6. MamaFunky 28 octobre 2015

    On en est toutes plus ou moins arrivées là…

    Répondre
  7. Anything is possible 28 octobre 2015

    Tu as parfaitement raison !
    Il faut se faire plaisir avant tout 🙂
    Si ça devient une corvée, ce n’est pas gérable.

    Répondre
  8. laura 28 octobre 2015

    c’est tout à ton honneur,
    même si le blog nous « connecte », il devient une image dont il est difficile de se détacher, qu’il est difficile de faire évoluer.
    j’espère que tu retrouveras vite ta spontanéité, je me souviens de tes premiers posts il y a fort longtemps, avant Moutarde et La Chevelue, quand tu parlais de ton mariage ou de tes expériences beauté, tu avais l’air de prendre beaucoup de plaisir et je pense que c’est toujours le cas malgré des coups de mou.
    allez, coeur, petit poney et chocolat sur toi

    Répondre
  9. maman est occupée 28 octobre 2015

    Tu es la deuxième blogueuse que je lis aujourd’hui à exprimer ses difficultés à trouver de l’inspiration… Il y a des périodes comme ça, d’ailleurs, je me pose pas mal de questions aussi sur l’avenir de mon blog (et pourtant, je ne suis pas une aussi grosse blogueuse que toi et la Mite Orange !). J’ai du mal à publier des billets que je qualifierai de « profonds », ce que je parvenais à faire très facilement il y a encore un an. Je suis un peu tombée dans le billet du quotidien, avec pas mal de tests produits et un peu moins de billets plus réfléchis. Qui vivra verra…

    Répondre
  10. My Little Discoveries 17 novembre 2016

    tu as raison, on passe toutes par ces phases-là je crois! « BLoguer moins mais bloguer mieux », c’est aussi ce que j’essaye de faire depuis quelque temps: pas d’obligation, juste le plaisir… Quand l’inspiration est là, le temps et l’énergie aussi. Et si tout ça n’est pas réuni, eh bien tant pis! Bonne continuation sur ce mode-là en tout cas 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.