des kilos en moins pour gagner en santé

Il y a quelques jours, un article a traîné sur le web. Un article qui disait en résumé que nos kilos de grossesse passé 1 an après l’accouchement étaient des kilos de feignasse. Que c’était à nous de prendre du temps pour faire du sport et manger sainement pour perdre ce poids en trop. Je ne mettrais pas de lien vers ce billet donc j’ai déjà parlé sur ma page Facebook.

Je ne reparlerai pas du pourquoi je trouve celui-ci insultant pour les mères et pour les femmes dans leur globalité. Je préfère vous parler de moi et de mon vécu.

Avant d’avoir mes filles, j’étais une personne qui faisait très attention à son apparence. Je passais littéralement mon samedi matin à me faire un gommage, un masque, je prenais un temps fou dans la salle de bain le matin. J’allais à la salle de gym entre midi et deux et je faisais du sport parfois le soir et le weekend en plus. Je ne me pesais jamais mais je faisais attention à mon poids notamment à travers les vêtements.

Durant chacune de mes grossesses, j’ai pris environ 10-11 kilos. Sans faire forcément attention (d’autant que j’ai à chaque fois perdu entre 3 et 4 kilos les 3 premiers mois), j’estime ma prise de poids raisonnable. Sauf que j’ai eu 2 enfants en 19 mois et que j’ai allaité la seconde 15 mois. J’ai passé 2 ans et demi à être crevée, à ne pas faire de sport (nan mais franchement, QUI a envie de faire du sport quand on se réveille la nuit toutes les 2 heures?), à manger pour survivre.

body

Je n’ai pas perdu de poids et j’ai désormais une grosse dizaine de kilos en trop. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Je suis bien dans ma peau. Je ne suis pas complexée. J’ai des bourrelets et de la cellulite et je m’en moque pas mal. Je ne culpabilise en rien et je suis heureuse. Je préfère passer du temps avec mes enfants plutôt que d’aller courir (activité que je déteste par dessus tout). Et si je dois engager une babysitter, cela sera pour aller boire un verre avec des amis mais pas pour aller à la piscine. Je peux perdre, 10 ou 15 kilos, cela ne changera jamais.

Pourtant, et là est le paradoxe, j’ai décidé de faire attention à mon alimentation. Tant sur un point nutritionnel que sur un aspect « santé ». Manger plus d’aliments complets, peu ou pas de produits industriels, plus de fruits et légumes. Suivre mon apport calorique grâce à un abonnement Weight Watchers que j’ai repris. Les raisons de ce choix sont multiples: d’abord et avant tout parce que je suis fatiguée. Je dors (plus ou moins suivant la bonne volonté de mes filles) mais je suis crevée. J’ai envie de me remettre en forme. Et cela n’impliquera jamais de faire des programmes type body challenge ou je ne sais quoi. Parce que je sais que cela n’est pas viable sur du long terme et que cela ne me rendra jamais heureuse. JAMAIS. J’ai envie de me lever reposer, de ne pas sentir mon corps trop lourd et rouillé.

J’ai aussi envie de donner le bon exemple à mes filles. La taille n’est pas le problème. Je ne souhaite pas leur dire qu’il faut être mince pour être belle, d’autant que je trouve de nombreuses femmes rondes magnifiques, mais plutôt qu’il faut manger sainement pour être bien dans son corps et en bonne santé.

Je ne sais pas si je reparlerais ici de cette décision ni de mon évolution. Cependant, j’ai vraiment, vraiment envie de faire des efforts. Pour elles, mais surtout pour moi et parce que j’ai conscience du fait que miser sur une bonne alimentation (et perdre un peu de poids) c’est être en forme plus longtemps pour elles.

5 Comments

  1. danslapeaudunefille 23 septembre 2015

    J’aime beaucoup ton article Cécile par contre tu envisages tout de même la reprise d’un sport au moins pour te défouler ? Perso, j’ai essayé WW mais je ne tiens pas sur la durée alors je reprend les conseils de ma nutritionniste que j’avais vu après ma 2nde grossesse

    Répondre
  2. maman est occupée 23 septembre 2015

    Je crois qu’en vieillissant, il devient plus difficile de maîtriser son poids. De mon côté, j’ai choisi de réduire mes apports caloriques : bon, ça tient à peu de choses (une biscotte au lieu de deux le matin, par exemple) mais c’est déjà ça. Quand j’aurais un peu plus de temps le soir, je reprendrai le sport.

    Répondre
  3. La Minute d'Emy 23 septembre 2015

    Il s’agit de l’article de Lucile Woodward non ? Elle donne de bons conseils, mais je trouve que son article n’était pas très bien tourné comme pour dire « vous êtes nulle, grosse et ne faites pas d’effort ». J’ai pris entre 11 et 12 kilos et j’ai bien l’intention de les perdre après l’accouchement mais en combien de temps … c’est une autre question 🙂

    Répondre
  4. Natacha 23 septembre 2015

    L’article de Lucile n’est pas très agréable à entendre je le conçois.

    Cependant je pense qu’une fois qu’on se sent concerné et piqué on voit les choses bien plus sombres qu’elles ne le sont en réalité. Ce qu’elle dit, selon moi, c’est juste un fait et pas un jugement : passé un délai, les kilos réellement de grossesse ils sont partis. Le reste c’est juste des restes de mauvaises habitudes alimentaires acquises durant la grossesse et le manque d’exercice, tu le dis toi même dans ton article : tu manges pour survivre (mais sans forcément faire attention à quoi et comment), et tu ne fais pas d’exercice.

    Je vais prendre un exemple, même si mon cas est différent car je ne suis maman que depuis 4 mois d’un petit garçon qui fait ses nuits et non allaitante (ma charge de fatigue est différente et j’ai pas dépassé le cap de la première année annoncé par Lucile). Ceci dit j’ai pris 22kg pendant la grossesse et j’ai vu ma balance s’immobiliser dès le 1er mois de vie hors utéro de mon fils. A +11kg. Déjà, si mes 22kg n’étaient que des kilos de grossesse ou des réserves pour l’allaitement, je les aurais déjà tous perdus OU le chiffre continuerait de descendre tranquillement, mais non. J’ai abusé sur le fromage enceinte, je continue d’avoir de sales habitudes et je ne faisais pas d’exercice (j’ai repris il y a peu)… Je considère déjà que c’est +11kg restants ce ne sont pas des kilos de grossesse.

    Je pense pas qu’il faille l’entendre comme un jugement disant que qui n’a pas perdu ses kilos passé la 1ere année est une feignasse, non pas du tout. Je pense que ce qu’il faut entendre c’est qu’il ne faut pas se donner d’excuses et réaliser que ces kilos ils sont dus à autre chose. Et tu le fais très bien toi même, tu le dis que tes kilos restants sont du à un manque de sport parce que tu es fatiguée et n’en a pas le courage et que tu n’as pas été attentive à avoir une « bonne » alimentation. Tout comme il s’adresse aux gens qui disent vouloir perdre, sans s’avouer ce qui cloche (absence de sport, pas d’efforts alimentaires) et veulent une autre option alors que si on veut perdre et bien c’est l’un ou l’autre ou les deux qu’il faut faire et ya pas de recette miracle. Je n’ai pas l’impression que ce soit ton cas, que tu souhaites perdre du poids sans efforts 🙂

    Après bon je me trompe peut être bien sûr je ne suis pas Lucile lol, mais je comprends en tous cas qu’il puisse être mal compris cet article mais sincérement je pense que le but n’était pas tacler les gens. Enfin, c’est mon avis et ma perception, si tu n’es pas d’accord je peux le comprendre 🙂

    En tous cas plein de courage pour ta petite reprise en main alimentaire avec WW ! Bien manger c’est tellement agréable je trouve 😀

    Répondre
  5. MissBrownie 24 septembre 2015

    Avec un peu de chance, d’ici quelques mois (au pire années), tes filles feront de bonnes et longues nuits. Tu ne seras plus fatiguée et tout sera plus simple. Souvent la fatigue donne envie de manger pour tenter de retrouver un peu d’énergie et donc de grignoter autre chose qu’une carotte ou une pomme, ça n’aide pas à perdre du poids.

    Je note tout de même qu’il est impressionnant de constater que d’une femme à l’autre, les métabolismes sont différents. Après 2 enfants en 18 mois et 2 allaitements, j’étais squelettique. C’était moche. Je devais me forcer à manger toutes les 2 heures (des cochonneries bien sûr) pour ne pas maigrir plus (bon, j’ai fini par reprendre les kilos perdus et même mes kilos de grossesse (saleté de thyroïde), mes collègues pensaient que j’étais encore enceinte (Youhou) et j’ai du réapprendre à « manger » normalement pour retrouver mon poids « de forme »)

    Bref, il n’y a pas de modèle type, nous sommes toutes différentes et l’essentiel est d’être bien dans sa tête et son corps.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.