Mon rituel de soin pour ses jolies bouclettes

Quand je partage des photos de Moutarde sur les réseaux sociaux, on me pose régulièrement une question: comment tu gères sa tignasse? Il faut dire que la miss a hérité de ma famille de bien jolies boucles dont je suis très fière (ne vous y trompez pas, j’ai naturellement les cheveux bouclés, tout comme ma Maman avant moi !).

C’est vrai que ses cheveux, s’ils sont beaux, demandent des soins particuliers auxquels je ne suis pas habituée puisque je raidis mes boucles depuis des années et que mes cheveux sont sensiblement moins bouclés que les siens. Nous avons tout de même en commun une chevelure très fine, ce qui la rend encore plus fragile.

cheveux-alix

Pour mettre en place ce rituel, j’ai demandé pas mal de conseils aux mamans d’enfants métisses ou noirs qui doivent aussi faire face à la difficulté de coiffer leurs bouts de choux. J’en ai notamment discuté avec l’auteure de La Mare au canard qui a écrit un article qui peut vous intéresser si vous avez un enfant aux cheveux frisés ou crépus.

Voici donc le rituel qui marche pour ma jolie bouclette et mes petits conseils:

cheveux-rituel

  • je ne lave pas trop souvent ses cheveux. 2 fois par semaine suffisent largement car ses cheveux ne graissent pas et sont trop fragiles pour être desséchés par des produits.
  • j’alterne 2 shampoings, le miss Phyto Specific (acheté à prix d’or en pharmacie) sent divinement bon. Il démèle effectivement très bien et laisse de belles boucles à ma poupée. Je l’utilise notamment si je sens qu’elle ne va pas vouloir rester en place pour la pose d’un démélant et je le couple avec le spray démélant sans rincage René Futerer Fioravanti.
  • j’aime également beaucoup le shampoing Coslys pour cheveux secs et abîmés à l’huile de mirabelle de lorraine. Je l’ai trouvé en magasin bio (également à prix d’or) mais je l’utilise pour Moutarde, sa soeur, et moi-même à l’occasion. Il sent divinement bon et je suis sensible au fait qu’il ne contienne pas de SLS (si vous êtes également sensible à ce type d’arguments, le blog 40 ans 4 enfants contient une série de billets à ce sujet).
  • Quand je sens que Moutarde est d’humeur patiente, je laisse posé 5 minutes le baume démêlant coiffant à l’huile de coco bio de la marque Coslys. Il n’est pas le plus efficace de tout mes démêlants mais sa composition me semble très propre, ce que je préfère pour une petite fille de 3 ans. En plus, il sent finalement très peu le coco qui peut être parfois une odeur trop entêtante.
  • le démêlage est la clé à mon sens pour avoir de jolies boucles et pas une crinière de lionne ! je démêle d’abord doucement aux doigts puis une fois cette étape parfaitement réalisée, j’utilise un peigne à grosses dents. C’est l’étape la plus laborieuse qui peut me prendre parfois 30 minutes car je fais très attention à ne pas tirer ses cheveux. Evidemment, pour une petite fille de 3 ans, c’est relativement pénible du coup j’utilise souvent des subterfuges comme les dessins animés…

Depuis que j’ai mis en place ce rituel, je vois vraiment la différence. Ces cheveux sont bien plus doux et les boucles sont bien mieux formées. Parfois, je profite du démêlage pour lui faire des petites tresses mais cela ne dure jamais bien longtemps, la Moutarde ne supportant pas plus qu’une petite barrette dans sa chevelure ! Si vous avez d’autres astuces, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.