Ce petit grain de sable qui fait tout basculer

Au quotidien, nous avons une organisation relativement bien rodée. Le matin, j’habille et je nourris mes filles pendant que le Mari prend sa douche. Il se charge de les déposer à la crèche avant de sauter sur un Vélib pour parcourir les 10km qui le séparent de son lieu de travail. Le soir, je récupère et m’occupe des filles. Parfois quand il le peut, il va les chercher en sortant du bureau mais cela n’arrive guère plus qu’une fois par mois.

Mercredi soir, le Mari m’a appelé vers 20h30 pour me dire qu’il sortait du bureau, sautait sur son vélo pour rentrer. Nous avions une amie à la maison, je lui demande donc de prendre une bouteille de vin sur le chemin. Quelques minutes plus tard, mon téléphone sonne à nouveau. Je me dis qu’il veut mon avis pour le vin. Il m’annonce d’une voix tremblante qu’il est tombé de vélo, qu’il a très mal au genou et qu’il va aux urgences. Un heure plus tard, il rentre à la maison, ne voulant pas attendre toute la nuit aux urgences. J’apprendrais par la suite qu’il est tombé dans les pommes à l’hôpital. Il est vert, ne peut pas tenir du tout debout, encore moins marcher. J’appelle les urgences médicales, un médecin arrive rapidement. Les ligaments du genou sont très probablement dans un sale état, nous devons trouver une place pour faire un IRM. En attendant, il ne peut strictement rien faire et souffre beaucoup.

ligament

Au final, je découvre une vie de presque mère célibataire. A moi les voyages à la crèche le matin (2 kms aller-retour) avec un bébé en porte-bébé et l’autre en poussette. A moi le rangement, la cuisine, les levers la nuit pour gérer les cauchemars… Nous avions une répartition des tâches pas totalement équitable (puisque je passe plus de temps à la maison) mais c’est difficile de savoir qu’on ne peut plus s’appuyer sur sa moitié en cas de coup de mou. Je dois gérer, et je ne sais pas encore combien de temps. Il doit travailler de la maison et ne sait pas combien de temps il va devoir rester dans cette situation. Il doit aussi annuler ses voyages professionnels organisés de longue date. Ce Velib défectueux, c’est le petit grain de sable qui a faut sauter notre organisation militaire. Celui qui a fait entrer l’incertitude dans nos vies, mais aussi celui qui nous fait dire qu’il aurait suffit d’un grain de sable un peu plus gros, d’une voiture sur son chemin, d’une chute mal placée pour qu’un problème des ligaments se transforment en un accident grave qui laisse un femme seule avec ses 2 bébés.

Et je me dis que ce soir-là, nous étions finalement sous une bonne étoile.

14 Comments

  1. Isabelle Bergamote 12 juin 2015

    Bon rétablissement à ton conjoint.
    On tourne aussi avec une organisation toute bien réglée… mais il y a souvent de petits imprévus de dernière minute. Alors quand à 8h30 le matin mon conjoint m’annonce que sa garde de nuit se prolonge, j’ai juste 5 minutes pour préparer les 2 bébés et emmener ma grande à l’école. Un coup de chaud…
    J’espère que votre nouvelle organisation temporaire se passera au mieux, ne durera pas trop et que tu auras un peu de temps pour toi !

    Répondre
    • Cécile 12 juin 2015

      En fait, c’est l’imprévu qui fausse tout ! dur dur !

      Répondre
  2. Martine B 12 juin 2015

    Aille un mari blessé c’est comme si tu allais gérer un troisième enfant, bon quelques jours à s’adapter mais tu vas y arriver on est toutes des wonder mum !!! Bon rétablissement à ton cher et tendre en espérant que ce soit pas trop grave et pleins de courage à toi !!

    Répondre
  3. la perchée 12 juin 2015

    Je compatis à 100%, je gère et dépose dans l’autre famille les 2 minus tous les matins (mon mari part au bureau à 7h), et le soir je les récupère, bain, diner jusqu’au retour de mon mari vers 20h ou il prend le relais pour brossage de dent, histoire et compagnie. Mais je suis bien contente qu’il puisse me remplacer au pied levé quand j’ai un impératif ou un truc prévu, quand t’es le seul adulte « mobile » et que tu dois du coup tout gérer, c’est bien relou !

    Répondre
    • Cécile 12 juin 2015

      pas évident ! je pense aussi aux weekends qui vont être bien longs si on ne peut pas aller se promener en famille 🙁 bien relou comme tu dis !

      Répondre
  4. mimilagrenouille 12 juin 2015

    Pauvre Damien! Des bisous et du courage à tout la famille! ♥

    Répondre
  5. Caroline Solignac 12 juin 2015

    Pas d’organisation bien rodée mais Frédéric et moi pensons à vous les copains ! Gros bisous à toi et au Mari! Caro

    Répondre
  6. bbbsmum 12 juin 2015

    bon rétablissement à ton mari et courage à toi <3

    Répondre
  7. mellevermo 13 juin 2015

    Rho… Ça c’est bien les hommes que de ne pas vouloir se faire soigner… Prends soin de ton mari et bon courage à lui.

    Bon week-end,
    Sabine

    Répondre
  8. Kid Friendly 13 juin 2015

    BB3 est prévu pour le 21/06 et MonsieurCheri s’est pété le tibia le 8/03. Depuis 3 mois j’emmène donc les enfants tous les matins à l’école. En bossant c’était l’enfer de devoir quasiment tout assumer (y compris le defoulage des nains vu que papa ne pouvait pas marcher). Heureusement j’ai la chance d’avoir mes parents à proximité. Ils nous ont été d’une aide au combien précieuse et je ne les remercierai jamais assez). Et je ne peux que m’incliner devant les parents solo pour qui cela est le quotidien. Aujourd’hui mon chéri commence tout juste à reconduire et remarcher en boitant ce qui tombe bien vu mon terme !!! Bref, je compatis +++++ et j’espère que ton mari ne mettra pas trop longtemps à se rétablir.

    Répondre
  9. corinne deloumeaux 13 juin 2015

    BOnjour
    Bon rétablissement à votre conjoint et bon courage à vous pour la gestion !! j’ai connu ça et c’est dur dur….

    Répondre
  10. danslapeaudunefille 15 juin 2015

    Courage à vous 4 !

    Répondre

Répondre à danslapeaudunefille Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.