Enceinte, j’apprends à déléguer pour moins fatiguer!

moutardeachevalPas facile facile de trouver le temps de tout faire quand on est enceinte. Enfin, plutôt quand on est enceinte et qu’on a déjà une Moutarde à la maison qui, à presque 17 mois, a besoin qu’on s’occupe d’elle !

Ces derniers mois, j’ai donc appris à mes dépends qu’il faut savoir lâcher du lest si on veut rester en forme pour le sprint final (et ne pas de retrouver au bord du burn-out alors qu’on a en plus un nouveau-né à gérer !).

J’ai donc adopté de nouvelles règles de vie…

J’apprends à ne plus être perfectionniste !

Je suis super exigeante envers moi-même. Sur le ménage, la cuisine, le travail, bref sur un peu tout. Je me colle une grosse pression qui ne sert à rien de bien en ce moment, si ce n’est augmenter mon stress. En ce moment, j’apprends donc à lâcher prise. Moutarde part à la crèche avec un tee-shirt pas repassé? tant pis. Il y a des jouets qui traînent dans le salon? on a le droit de se reposer et on verra un peu plus tard. Des copains viennent prendre l’apéro à l’improviste? je passe chez Picard prendre des bêtises et ça sera tout aussi sympa. En un mot, je vis plus à la cool et je m’y fais bien !

Je délègue au papa !

Je ne travaille plus depuis quelques mois puisque je suis en arrêt. Cependant, cela ne veut pas dire que je n’ai pas besoin de mon temps à moi. Et ça, le Mari l’a bien compris. Pendant nos 2 semaines de vacances d’hiver, il a pris le soin de me laisser tranquille, souvent les après-midis, afin que je puisse me reposer sans une Moutarde remuante. J’avoue qu’il y a encore quelques progrès à faire au niveau de la répartition des rôles le matin au réveil (oui, c’est quasi-toujours moi qui me réveille et m’occupe de Moutarde le matin, weekends compris, ne nie pas Mari !), mais ces longs moments tranquilles me permettent de profiter de mon temps comme bon me semble (j’en avais parlé lors d’une mini-interview dans ELLE.fr en décembre dernier). Par exemple, j’aime parfois profiter du cinéma situé à moins de 5 minutes de chez moi toute seule (c’est un de mes plaisirs coupables…) ou bien rester à la maison pour me faire une après-midi « ravalement de façade » (ambiance gommage, masque, vernis…).

J’achète du temps ! 

Je suis convaincue qu’avoir une baby-sitter ou une femme de ménage c’est payé pour gagner du temps ! Pour cela, rien de mieux que d’écumer les petites annonces afin de trouver la ou les perles rares, l’occasion aussi de se préparer pour l’arriver du 2e et de rencontrer la personne idéale pour s’occuper de 2 petits monstres pendant qu’on se fera un dîner en amoureux. Sur le site Jemepropose, on trouvera facilement la personne qui nous conviendra. Suivez ce lien pour plus d’informations.

J’use sans abuser des grands-parents !

J’ai la chance d’avoir des parents qui habitent à Paris, donc près de chez nous, mais ce n’est évidemment pas le cas de tous. Mes parents adorent Moutarde qui est leur seule petite fille et sont ravis de passer du temps avec elle. Ils l’ont même emmenée en vacances 2 semaines cet été. Moutarde a chez eux ses repères, son lit, ses jouets. Il est donc facile pour nous de la laisser un soir par semaine. Et tout le monde est franchement gagnant ! les grands-parents sont ravis de passer une soirée et une journée avec elle, Moutarde est ravie qu’on s’occupe d’elle (et adore aller faire des tours de manège au parc ou courir après le chat !), nous on adore nos grasses mâtinées paresseuses ou nos soirées en amoureux. Grâce à mes parents, on s’est même accordés 5 jours à Istanbul à 2 en 2013, le bonheur !

Et vous quelles sont vos recettes pour réussir à avoir du temps pour vous ?

6 Comments

  1. Petite-Mam 8 janvier 2014

    C’est difficile de délégué les tâches, je n’ai pas réussi durant mes deux grossesses et je le regrette, surtout à ma deuxième car ma première puce était encore tout petite et je me suis donné bien trop de pression, j’aime que ma maison soit nickel et je redoublé d’effort pour cela, je sais que si je retomberai enceinte cette fois je ferai comme tu le fais. C’est très bien d’agir comme ça.

    Répondre
    • Cécile 8 janvier 2014

      de toute façon, on n’a pas le choix à un moment si on ne veux pas arriver à l’accouchement complètement vanné !

      Répondre
  2. AnnaMoon 8 janvier 2014

    Je suis capable de beaucoup déléguer et de lâcher prise SAUF pour la maison. Il faut que ce soit RANGE et PROPRE
    Je ne PEUX PAS faire l’impasse la dessus ! Le soir avant de me coucher tout doit être rangé et propre.
    J’ai encore des progrès a faire sur le point « J’apprends à ne plus être perfectionniste ! »

    Répondre
    • Cécile 8 janvier 2014

      Je surkiffe ma femme de ménage pour ça je dois dire !!

      Répondre
  3. Mmembis 8 janvier 2014

    Déléguer au papa je sais faire : je ne m’occupe jamais des matins, c’est tout bonnement impossible pour moi. En revanche, nous n’avons pas du tout la même conception du rangement avec mon cher et tendre. Il est pour moi insupportable de voir des jouets des enfants dans les parties « communes » : ils ont des chambres très agréables, merci d’en profiter. Comme l’appart est en duplex, je passe donc ma vie à faire des allers-retours les bras chargés de trucs et bidules en tout genre…

    Répondre
    • Cécile 8 janvier 2014

      chez nous, on est obligés d’accepter les jouets dans le salon, la chambre de Moutarde est trop petite pour tout accueillir. Elle y a cependant sa bibliothèque ainsi que quelques jouets… Bref, pas le choix :/

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.