Enfants rapprochés: le cas de la poussette double

Quand la Chevelue est née, sa grande soeur avait 19 mois. Autant dire que nous avions désormais 2 bébés à la maison, et que donc nous avons dû « doubler » certains produits de puériculture, comme la chaise haute par exemple.

Nous avions fait le choix de garder notre poussette simple de l’époque et d’installer une planche à roulettes à l’arrière. Ce choix était contraint notamment par les 2 appartements que nous avons habités: les 2 étaient au 2ème étage, sans ascenseur et sans local poussette… donc pas franchement pratiques avec 2 bébés ! Avec le recul, et après 3 bonnes années de galère (se rappeler que quand on a des enfants rapprochés, quand l’un passe la phase poussette/couches/sieste rayer la mention inutile, l’autre y est encore…), je regrette de ne pas avoir fait plus tôt le choix de la poussette double.

Read More

Au revoir 2015, merci pour ces jolis moments

Je fais rarement des résolutions pour la nouvelle année mais j’aime bien rétrospectivement réfléchir à l’année écoulée et surtout à toutes les petites et grandes joies qu’elle m’a procurées. Pour nous, l’année 2015 aura été, en dehors des évènements qui nous ont tous marqués, une année d’amour, de joie, de bonheur, celles où nous avons vu nos filles s’affirmer dans leurs caractères respectifs, établir une vraie relation entre soeurs, celles où nous avons profité de magnifiques moments en famille, en amoureux ou même seule, celle où j’ai pu aussi passé du temps avec mes amies ou nouer de nouvelles belles relations.

moments-frangines-2015

Read More

Toutes les deux !

C’est la phrase que je prononce le plus en ce moment je crois, « toutes les deux ». Quand on a une 3 ans et une 20 mois, pas évident de leur apprendre le partage et la vie ensemble. Quand on reçoit un cadeau, ce qui arrive souvent, filles de blogueuse oblige, Moutarde a tendance à se l’approprier immédiatement, « Non Moutarde, c’est pour toutes les deux ». Quand je prépare le dîner et qu’elles voient la casserole mais pas encore les assiettes, « ne vous inquiétez pas c’est pour toutes les deux ». Elles ont beau s’adorer, mes filles ont, comme tous les enfants, un sens aigu de la justice familiale et je dois souvent servir de juge de paix quant à l’attribution des jouets !

Filles-matin-dimanche

Read More

16 mois avec toi

J’ai l’impression que cela fait une éternité que je n’ai pas parlé de l’évolution de ma douce Chevelue, mon bébé toujours heureux. Elle change vraiment en ce moment, j’ai l’impression à chaque clignement de paupières qu’elle de vient de plus en plus grande, de plus en plus affirmée.

A 16 mois, ma princesse est définitivement sevrée. Un grand pas vers l’autonomie. J’ai de la tendresse pour ces moments de fusion mais je ne regrette rien.

16-mois

Read More

Le premier tour de manège

Tes petits cheveux volent dans la brise, soulevés par la vitesse du cheval auquel je t’ai attachée. Je ne te lâche pas une seconde, j’ai peur que tu tombes, tu es si fluette. Tu es pourtant bien agrippée, tes petits doigts tiennent la barre de ta monture d’un jour qui inlassablement monte et descend.

Je te mange du regard, toi, ta soeur, sa main sur le cheval d’à côté qui se tend vers la tienne, toi qui préfère saluer ton Papy à chaque passage d’un coucou princier. Je regarde mon bébé presque petite fille qui monte désormais sur les cheveux de bois du parc Monceau. Qui du haut de ses 15 mois est fière comme un pape de faire des activités de grande aux côtés de son modèle, sa soeur. 

Read More

Tout n’est pas toujours parfait

Il y a des jours comme hier, où elles jouent toutes les deux dans leur chambre. J’entends les rires aux éclats, les histoires inventées, Moutarde qui joue à la grande soeur. Les couchers sans encombre, une histoire, un câlin et au lit. Les repas où tout le monde engouffre ses pâtes avant de se brosser les dents. Il y a des jours où je les regarde s’endormir dans leurs lits en me disant qu’elles grandissent tellement vite. Ces jours-là sont plutôt rares. Souvent, nous rentrons trop tard de la crèche. Nous mettons, au mieux, une demi-heure pour rentrer, Moutarde hurlant pour ne pas être sur la planche, sa soeur hurlant pour je ne sais quoi. La plupart du temps, je dois utiliser la carotte et le bâton pour parvenir à mes fins, « mange tes brocolis sinon tu ne regarderas pas les dessins animés », « viens prendre ton bain sinon tu iras au coin ». J’ai essayé, d’être bienveillante, d’expliquer, mais en ce moment, je suis usée, épuisée de la fatigue, du fait qu’elles se fichent totalement de ce que je dis (ou pas). Pour tout vous avouer, un jour j’ai même menacé Moutarde de faire venir le loup si elle n’était pas sage. J’ai eu honte, tellement honte. J’ai culpabilisé. Elle a oublié, heureusement.

enfants-parfaits

Read More

Et si 2 était le bon chiffre?

Avec le Mari, on s’est toujours dit qu’on voudrait avoir 3 enfants (enfin, je parle surtout pour moi car le Mari est sur un chiffre plus élevé, 4 voire 5, mais je ne suis pas de cet avis !). 3, ça sonne bien. J’aime l’idée du triangle, de casser un peu le côté « couple » des enfants qui fonctionnent à 2.

Pourtant, plus les mois passent, plus mes sentiments sont conflictuels. Mes filles sont proches en âges, 19 mois. Si je voulais respecter un écart d’âge identique ou proche, il faudrait que je tombe enceinte dans un MOIS ou début 2014. Ce qui n’arrivera PAS. Nous sommes épuisés par la vie avec 2 bébés adorables mais bien toniques. La Chevelue commence tout juste à faire ses nuits. Elle est toujours allaitée. Et j’ai dit que je suis épuisée ? 🙂 Avoir un 3ème enfant est envisageable mais pas à court ni à moyen terme donc. 

les2filles

Read More