Roadtrip en Irlande #4: Derry et le bloody sunday

Après notre étape près de la Chaussée des Géants, nous nous sommes dirigés vers le Donegal. Sur la route, nous avons fait une étape à Derry (officiellement appelée Londonderry). Cette petite ville d’Irlande du Nord à majorité catholique est tristement célèbre pour le Bloody Sunday

En 1972, lors d’une manifestation pour les droits civiques, 14 personnes y ont trouvé la mort et 13 autres ont été blessées. 7 des morts étaient des adolescents et 5 personnes ont été touchées dans le dos. Les manifestants étaient là pour protester contre les discriminations faites à l’encontre des catholiques en Irlande du Nord lorsque l’armé britannique a ouvert le feu.

Force est de constater que les tensions sont encore présentes: de nombreuses affiches, peintures mais aussi le musée du Free Derry, que nous avons visité, et qui présente les raisons des tensions (notamment encore une fois comme à Belfast le gerrymandering, l’art de manipuler les circonscriptions afin de ne pas permettre aux minorités d’avoir un vote équitable).

Nous avons été très émus par la tristesse qui se dégageait du lieu, par les évènements à la fois si loin et si proches de nous.

Mais Derry ce n’est pas que ça ! le centre ville est agréable et plutôt joli et la ville fortifiée possède encore des remparts sur lesquels on peut faire le tour.

Informations pratiques: l’entrée au musée du Free Derry coûte 4 livres. Le musée est une manière intéressante d’en apprendre un peu plus sur ce mouvement ainsi que sur le Bloody Sunday.

Les étapes de notre voyage:

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *