Enfants rapprochés: le cas de la poussette double

Quand la Chevelue est née, sa grande soeur avait 19 mois. Autant dire que nous avions désormais 2 bébés à la maison, et que donc nous avons dû « doubler » certains produits de puériculture, comme la chaise haute par exemple.

Nous avions fait le choix de garder notre poussette simple de l’époque et d’installer une planche à roulettes à l’arrière. Ce choix était contraint notamment par les 2 appartements que nous avons habités: les 2 étaient au 2ème étage, sans ascenseur et sans local poussette… donc pas franchement pratiques avec 2 bébés ! Avec le recul, et après 3 bonnes années de galère (se rappeler que quand on a des enfants rapprochés, quand l’un passe la phase poussette/couches/sieste rayer la mention inutile, l’autre y est encore…), je regrette de ne pas avoir fait plus tôt le choix de la poussette double.

Aujourd’hui, mes 2 filles sont grandes (3 ans et 4 ans et demi) et nous ne sortons plus souvent la poussette, ou en tout cas seulement lors de circonstances exceptionnelles comme les longues promenades en famille.

Lundi, nous avions décidé d’aller à Disneyland Paris pour fêter l’anniversaire de la Chevelue tous les 4. Nous avons donc opté pour la poussette double, qui nous a rendu d’immenses services ces derniers mois, lors de longues promenades. Pour être tout à fait transparente, je préfère sortir sans poussette si je le peux, avec ma poussette simple si je dois en avoir une, et enfin la double si je n’ai vraiment pas le choix. Les poussettes doubles sont un peu lourdes (surtout que mes filles ne sont plus des bébés), pas forcément ultra maniables et pourtant elles me font rétrospectivement regretter de ne pas avoir investi dans cet achat quand mes filles étaient bébés.

Nous utilisons le modèle Pliko Mini Twin de la marque Peg Perego. C’est pour moi un bon compromis pour une journée fatigante pour les enfants, comme à Disneyland:

  • elle est compacte pour une double: 11 kilos et environ 76 centimètres de large. Cela peut paraître important mais elle reste plus compacte que de nombreuses poussettes doubles.

  • le panier est immense: c’est une vraie poussette canne, avec un panier en dessous, mais celui-ci est juste immense, ce qui est très appréciable en déplacement. On y balance un peu tout, et s’allège d’un sac.

  • Les hamacs et les capotes sont indépendants: la Chevelue a profité d’une sieste pendant notre journée à Disneyland, sa soeur était au taquet. Nous avons allongé la petite pendant que la grande était bien assise pour voir le spectacle Star Wars.

  • Elle se plie facilement: elle reste une poussette canne, son pliage est donc ultra simple. Nous avons un monospace (5008) donc elle prend vraiment peu de place dans le coffre et nous pouvons l’y laisser « au cas où ».

  • Elle dispose d’un harnais 5 points. C’est pour moi un indispensable quand on connait les trottoirs parisiens avec souvent des buttées qui peuvent faire chuter un enfant non attaché correctement.

Il y a bien sûr des points négatifs. Je crois qu’il est presque impossible de trouver une poussette double parfaite, puisque dans mon cas, je dois la plier ET la monter chez moi (ou alors la laisser dans mon coffre, inutile de vous dire quelle option j’ai choisi…). Une poussette double reste un produit lourd, large, et pas évident à manipuler notamment. Je la trouve évidemment moins maniable que ma poussette simple (qui est la Yezz de Quinny que nous adorons par ailleurs). C’est aussi un vrai effort physique de la pousser toute une journée, mais je n’attribue pas cela qu’à la poussette mais aussi au poids de mes enfants (17 et 12 kilos). A noter d’ailleurs que la poussette est limitée à 15 kilos par enfant, mais elle supporte sans problème le poids de ma Moutarde.

En résumé, si vous avez des enfants rapprochés, pensez à la poussette double qui pourra vous sauvez la vie, à Disneyland, ou ailleurs 🙂

Commentaires Facebook (en test)
Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Comment

  1. Les Petites M 20 mars 2017

    Ah mais carrément indispensable! 15 mois d’écart entre mes ainées et on a pas essayé longtemps la planche à roulettes… On a eu 2 poussettes double, la cane pas pratique avec un bébé… et la trois roues de Jané et c’était top! Un cosy et un hamac en enfilade, super maniable pour une double.
    On avait la Bugaboo simple et je rêvais d’une Bugaboo double, la Monkey n’est sortie que quelques temps après…
    Bref, c’est vraiment utile pour pouvoir bouger avec deux enfants rapprochés sans galérer 🙂
    Bises et bel anniv à ta puce!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 4 =