Ma semaine de l’enfer en maman solo

Il y a des jours où on dit qu’on aurait mieux fait de rester couché. Moi, comme je fais toujours mieux que tout le monde, j’ai fait la semaine de l’enfer, celle qui nous fait dire « mais ça s’arrête quand ».

Le Mari part souvent à l’étranger, le plus souvent pour 2 ou 3 jours mais parfois pour une semaine complète. Ces semaines sont souvent épuisantes pour moi mais j’ai la chance d’avoir des parents très présents qui sont souvent là pour aider avec les filles. Cependant, je crois que cette semaine, ils ne pouvaient pas faire grand chose contre ma guigne. 

Dimanche: le Mari part le matin très tôt. La matinée se déroule sans encombre. A midi, une baisse de tension dans mes lampes et hop plus d’électricité… rien n’a disjoncté, j’essaie de redémarrer le boitier mais cela n’a aucun effet. J’ai l’idée lumineuse (haha ! un comble) d’appeler une amie dont le papa est électricien. Il diagnostique assez rapidement le souci et me dit d’appeler EDF. 2 heures plus tard (à stresser que la panne vienne bien de chez eux, sinon c’est minimum 150 euros pour ma pomme), le courant est de retour, c’est le gros plomb de l’appart qui avait sauté. Là-dessus, je décide de partir promener les filles. Je demande à la grande de descendre pendant que j’aide sa soeur… et Moutarde se retrouve nez-à-nez avec un SDF qui s’est littéralement installé dans mon hall d’immeuble, sacs et nourriture compris… Il me dit à travers la vitre qu’il est toxico et séropositif… je suis effectivement hyper rassurée pour mes enfants. Je réussis néanmoins à sortir et à appeler la police pour qu’il parte de chez nous…

lundi: ce jour-là fut plutôt une bonne journée. Mon appartement était encore en ordre, j’ai « juste » eu un souci de réveil (forcément, les filles avaient débarqué dans mon lit à 5h30…) et ne me suis pas réveillée avant 8h20…alors que l’école ferme à 40. Bref, j’ai réussi comme une chef à préparer et déposer tout le monde, pas de drame ce jour-là, youhou !

mardi: La Chevelue et Moutarde ont commencé ce jour-là à être malade. Je vous laisse imaginer ma nuit (à dormir sur le canapé vu que mes 2 filles ont squatté notre lit et que du coup je n’avais plus de place).

mercredi: journée de l’enfer. 2 enfants malades et ronchons comme tout à la maison, pas de poney pour la grande, médecin qui passe et diagnostique une suspicion de pneumopathie pour la petite qui a eu 40 toute la journée et la nuit. Une journée sous le signe des dessins animés pour notre survie à toutes les 3.

jeudi: alors là, on peut dire qu’on atteint des sommets. Je reste donc avec la Chevelue à la maison, j’emmène ma Moutarde à l’école. 14h30, rendez-vous pour la radio des poumons de la petite. Je décide de prendre le bus, malgré la faible distance (environ 15 minutes de marche) pour ne pas qu’elle prenne plus froid. Le bus est bondé. Quand je descends, je veux prendre mon téléphone pour regarder google maps et là… mes poches sont ouvertes et mon sac également. Mon téléphone (acheté neuf 3 mois plus tôt suite à un vol dans ma poche à La Poste) a disparu. Je me retiens de pleurer, je prie saint Antoine de Padoue de l’avoir laissé à la maison. Radio de la petite, qui hurle dès que je la pose par terre, elle a bien un foyer de pneumopathie dans le poumon gauche. Finalement je rentre, le téléphone n’est pas chez moi et le voleur a bien profité pour passer 40 euros de coups de fil vers l’Algérie. J’ouvre les vannes et je pleure, histoire d’évacuer un peu. En plus, j’ai oublié d’aller chercher mon panier bio mais heureusement, un gentil copain du Mari voit mon appel sur Facebook et va le chercher spontanément. La bonté existe ! Et tant qu’à faire, le RSI m’a appelé pour régler des cotisations… que j’ai déjà payées…

Alors, voilà, la semaine n’est pas finie, et le Mari revient samedi. Je me demande de quoi demain est fait et surtout, j’envisage presque sérieusement d’appeler un des marabouts qui ornent le mur de mes toilettes.

marabout

8 Comments

  1. Solennn 21 janvier 2016

    Oh la la !! Je compatis grandement !! Courage… Plus qu’un jour. Je t’embrasse

    Répondre
  2. bbbsmum 21 janvier 2016

    c’est terrible la loi des séries ! courage à toi et plein de bisous et de hugs puisque c’est la journée des câlins
    et surtout bon rétablissement à ta puce

    Répondre
  3. sysyinthecity 22 janvier 2016

    oh ma pauvre !! plein de courage !!

    Répondre
  4. LaNouvelleMamanSolo 22 janvier 2016

    Quelle malheureuse suite de malchances. Espérons que ça ne dure pas. En tout cas, étant une maman solo je me reconnais dans certains faits de ta description, le mari en moins.

    Répondre
  5. Alicia 22 janvier 2016

    Comme on dit, « la roue tourne ». Courage poulette, le mari rentre bientôt ! (et je compatis, je suis Maman solo pour 2 jours et demi)

    Répondre
  6. mamanpo 22 janvier 2016

    Je viens de voir votre article. J’espère que tout se passe bien aujourd’hui et que la petite va mieux. Mon mari va bientôt partir en déplacement aussi, j’appréhende un peu de me retrouver seule avec le P’tit Loup aussi longtemps, surtout que les dents commencent à travailler…
    En tout cas, même si on en se connais pas, si vous avez juste besoin de parler, n’hésitez pas, ça fait touours du bien!
    Courage!

    Répondre
  7. danslapeaudunefille 24 janvier 2016

    ouf il est rentré et tout est rentré dans l’ordre enfin j’espère

    Répondre
  8. mamanwhatelse 26 janvier 2016

    ma pauvre j’ai suivi tes aventures sur Facebook, c’était vraiment la semaine de la méga loose!!!
    Ici ça a été plus calme (heureusement).
    Bisous

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.