Le cas de la bêtise mignonne (celle qui nous fait fondre nous parents)

Samedi, j’ai vécu par procuration un moment de complicité intense entre Moutarde et La Chevelue. Je partage assez rarement des anecdotes mais celle-ci est tellement chouette je trouve que j’ai eu envie de l’écrire ici, comme pour la graver dans le marbre.

Samedi donc, les filles étaient chez mes parents car nous fêtions entre amis mon anniversaire avec un peu d’avance. Ma maman était dans sa cuisine, les filles jouaient dans le salon. Tout à coup, elle entend Moutarde: « Babane, ouvre le placard, vas-y… ».

complicités-soeurs-filles

les filles sont intégralement habillées en Muji, sauf le jean de Moutarde qui vient de chez Cyrillus et les chaussures qui viennent de chez Pisamonas

Elle tend donc un peu plus l’oreille mais ne pouvait pas laisser ce qu’elle était en train de préparer pour aller voir. Pas de bruit.

Sauf que tous les parents savent que pas de bruit = connerie.

2 ou 3 minutes plus tard, elle va donc dans le salon voir les filles… et se trouve nez à nez avec un empilement de verres en cristal !

Moutarde, grand architecte indiquait le placement des verres à La Chevelue qui les empilait comme un petit ouvrier consciencieux.

Ma maman a bien ri (après les avoir sermonnées). J’ai ri de cette anecdote trop mignonne, de leur complicité (dans les bêtises). Que j’aime les voir grandir ensemble…

1 Comment

  1. Lucky Sophie 15 décembre 2015

    Chouette, c’est une bêtise sans catastrophe à la fin (ce qui nous arrive rarement…) ! 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *