Prolonger les moments complices avec bébé !

Voici notre nouvelle vidéo ! Le sujet sérénité de la semaine : les moments de détente et de complicité avec bébé. 

La Chevelue a littéralement passé ses 6 premiers mois collée à moi. J’avoue que j’aimais cette proximité, cette fusion avec mon tout-petit. En entrant à la crèche et en grandissant, elle est devenue de plus en plus mobile et autonome. Pour elle, comme pour sa sœur, j’ai besoin de moments rien qu’à nous 2 où je me consacre uniquement à l’une de mes filles. Nous avons besoin d’intimité et de complicité.

Dans la vidéo, je teste une activité spécifique : le yoga maman-bébé. Nous avons été dans un centre où Barbara, professeur de yoga parent bébé nous a donné un cours particulier.

yoga-bébé-2

Le yoga est un exemple parmi d’autres de ces moments privilégiés, car toutes les mamans n’ont pas forcément la possibilité ni l’envie de faire cette activité avec son enfant. L’important est de s’octroyer des temps privilégiés avec lui.

Le bain, par exemple, est surtout une activité d’hygiène, pourtant, j’essaie d’en faire, au maximum, un moment à 3 avec mes filles (qui prennent leur bain ensemble). Je me mets à leur hauteur à côté de la baignoire et nous jouons ensemble. Je les laisse m’éclabousser et nous rions, nous rions !

Le portage est aussi une « activité » qui nous permet d’avoir des moments à 2, que ce soit avec moi ou avec leur papa d’ailleurs. En ventral comme sur le dos, ce rapport à même hauteur avec l’enfant, ce contact est toujours un moment à part qui nous permet des moments de complicité et de détente.

Le jeu est aussi un moment à part : mes filles jouent souvent à 2 et parfois seules. J’avoue que je ne suis pas une mère qui passerait des heures à jouer avec ses enfants. J’essaie pourtant de le faire de manière régulière. La Chevelue et moi, on empile des cubes, on lit beaucoup de livres. Je fais des constructions avec sa sœur. Nous faisons des sorties mère-fille régulières. L’important pour moi est de trouver des « prétextes » pour être ensemble à 2, à 3 ou à 4 et de profiter de ces moments-là.

yoga-nidal-1

Dans le cas du yoga, j’ai été surprise de voir que dès un assez jeune âge, on peut pratiquer avec l’enfant. Car il ne s’agit pas de faire faire du yoga à son bébé, mais de faire AVEC, ce qui est bien différent. Il n’est pas ici question de « sport » ou d’activité pour retrouver la ligne, mais de complicité, de bien-être général, d’unité entre le parent et son enfant.

Encore une fois, n’hésitez pas à partager vos idées, vos astuces, vos commentaires ! Cliquez sur la vidéo pour découvrir ma séance de yoga !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 6 =