Le premier tour de manège

Tes petits cheveux volent dans la brise, soulevés par la vitesse du cheval auquel je t’ai attachée. Je ne te lâche pas une seconde, j’ai peur que tu tombes, tu es si fluette. Tu es pourtant bien agrippée, tes petits doigts tiennent la barre de ta monture d’un jour qui inlassablement monte et descend.

Je te mange du regard, toi, ta soeur, sa main sur le cheval d’à côté qui se tend vers la tienne, toi qui préfère saluer ton Papy à chaque passage d’un coucou princier. Je regarde mon bébé presque petite fille qui monte désormais sur les cheveux de bois du parc Monceau. Qui du haut de ses 15 mois est fière comme un pape de faire des activités de grande aux côtés de son modèle, sa soeur. 

albane-manege

J’ai parfois un pincement au coeur car je ne me rappelle pas de ces instants pour ta grande soeur. Enceinte, fatiguée, je me reposais tandis qu’elle poussait comme un champignon aux côtés de son papa. Puis j’oublie ce sentiment. Je ne vois que ta petite main dans la sienne, le morceau de pain que vous partagez, vos rires le soir quand je vous gronde pour dormir. Et je vois aussi ton premier tour de manège, ton rituel de passage dans la catégorie des petites filles à bouclettes  qui remplit mon coeur d’une bouffée de fierté et d’amour

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

  1. danslapeaudunefille 18 juin 2015

    Moi c’est le contraire, j’ai l’impression de me souvenir pour ma fille et pas pour mon fils. En tout cas, son 1er manège c’était au jardin d’acclimatation.

    Répondre
  2. J’ai eu une petite boule dans mon ventre lors du premier tour de manège de ma fille et de même pour mon fils…
    On les regarde, on les voit grandir, s’amuser…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *