Vélib’, je t’aime mais je te quitte

Cela fait quelques mois que j’ai sauté le pas du vélo à Paris. La faute à ce ras le bol des transports en commun, toujours bondés ou puants. J’ai retrouvé un confort de vie en n’utilisant qu’au minimum le métro et le bus. La simple piétonne que j’étais ne
s’en rendait pas compte mais un travail assez génial a été fait par la municipalité et les parisiens peuvent dire merci à Bertrand Delanoë pour toutes les pistes cyclables qu’on trouve dans Paris.

Read More

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ce petit grain de sable qui fait tout basculer

Au quotidien, nous avons une organisation relativement bien rodée. Le matin, j’habille et je nourris mes filles pendant que le Mari prend sa douche. Il se charge de les déposer à la crèche avant de sauter sur un Vélib pour parcourir les 10km qui le séparent de son lieu de travail. Le soir, je récupère et m’occupe des filles. Parfois quand il le peut, il va les chercher en sortant du bureau mais cela n’arrive guère plus qu’une fois par mois.

Mercredi soir, le Mari m’a appelé vers 20h30 pour me dire qu’il sortait du bureau, sautait sur son vélo pour rentrer. Nous avions une amie à la maison, je lui demande donc de prendre une bouteille de vin sur le chemin. Quelques minutes plus tard, mon téléphone sonne à nouveau. Je me dis qu’il veut mon avis pour le vin. Il m’annonce d’une voix tremblante qu’il est tombé de vélo, qu’il a très mal au genou et qu’il va aux urgences. Un heure plus tard, il rentre à la maison, ne voulant pas attendre toute la nuit aux urgences. J’apprendrais par la suite qu’il est tombé dans les pommes à l’hôpital. Il est vert, ne peut pas tenir du tout debout, encore moins marcher. J’appelle les urgences médicales, un médecin arrive rapidement. Les ligaments du genou sont très probablement dans un sale état, nous devons trouver une place pour faire un IRM. En attendant, il ne peut strictement rien faire et souffre beaucoup.

ligament

Read More

Rendez-vous sur Hellocoton !