Quand la fausse couche s’éternise…

2017, on avait dit que tu serais belle. Que tu effacerais 2016. Qu’on repartait sur un nouveau pied, de nouveaux projets. Cependant, je crois que ces temps-ci, la vie a décidé de nous jouer des tours, d’aller systématiquement à l’encontre de ma volonté.

En Novembre, on apprenait à l’échographie que notre petit embryon était déjà mort depuis 5 semaines, alors que j’étais à 11 semaines de grossesse. Le choc. Je n’avais absolument aucun signe de fausse couche, rien. Compte tenu de la taille, la gynécologue me propose de prendre des médicaments censés provoquer la fausse couche. Je passe 24 heures à pleurer et dans la nuit, je prends les médicaments. Puis une 2ème dose 24 heures plus tard… Il aura fallu 3 doses et 5 jours pour qu’enfin le médicament fonctionne, dans la violence la plus totale, je crois que je n’étais pas prête à un effondrement si abrupt de ma grossesse, ou en tout cas de ce qui en restait… Le contrôle est bon, il reste un petit débris (quel horrible mot pour parler d’un morceau de ma grossesse) qui devrait partir avec les règles.

Read More

Rendez-vous sur Hellocoton !