Comment s’amuser chez soi avec 2 pots de peinture…

Un jour où je me suis retrouvée un peu coincée chez moi par une vilaine allergie/sinusite, j’ai mis mon temps à profit pour bricoler un peu dans notre appartement (plutôt que de regarder Confessions intimes sur TF1 Replay…). Et comme nous n’habitons pas loin d’un de mes magasins de shopping préférés, j’ai pu allé chez mon ami Monsieur Bricolage pour acheter 2 pots de peinture (à ce propos, pourquoi MONSIEUR Bricolage? MADAME Bricolage est-elle incapable de planter 2 clous?).

Attention, ces 2 pots de peinture coûtent un rein au litre donc inutile de vous dire qu’il ne faut pas les renverser ni se mettre en tête de repeindre l’appart’ entier avec…

Read More

Rendez-vous sur Hellocoton !

Valérie Damidot ou comment je me suis débarrassée de mes pigeons

Suite à l’invasion des rats volants dans mon balcon et mon sommeil, j’ai concocté un plan d’attaque radical.

J’ai donc commencé par lire ceci:

Le problème étant que les oiseaux, et à fortiori les pigeons, c’est très con. Genre con comme une huître. On parle de bêtes dont le seul but dans la vie c’est de bouffer n’importe quoi et de pourrir nos façades. Et puis c’est tout. Le pire, c’est que ça pourrait être sympa, genre joli et coloré comme un cacatoès, ou bien avoir un joli sifflement de coucou. Bref, toujours est-il que je me suis finalement dit que Sun Tzu c’était forcément trop élaboré en terme stratégique pour un oiseau à l’horizon si limité.

J’ai donc entrepris de regarder la cassette le blu-ray des Oiseaux d’Hitchcock, parce qu’après tout, Alfred doit bien donner des soluces sur comment se débarrasser de ces maudits oiseaux.

Read More

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les rats volants attaquent !

Il y a maintenant quelques temps, mon tout premier article était consacré à l’aménagement de mon balcon chéri. Je vais bientôt poster un article pour vous raconter comment mes plantations et son installation ont évolué mais j’aimerais avant tout parler d’un coup de gueule: Amis des bêtes s’abstenir!

Tout à commencé il y a environ une semaine. Un jour de semaine comme les autres, où on se couche trop tard, où le réveil va sonner trop tôt… sauf que ce jour-là, ce n’est pas Europe 1 qui m’a réveillé, mais un roucoulement…à cinq heures du matin ! Oui un rat volant a décidé de nicher SOUS ma fenêtre de chambre ! Attention, quand je dis sous, je veux parler à environ 30 centimètres de ma fenêtre qui, vu la radinerie de mon cher propriétaire, n’est pas du tout double vitrage. Donc depuis une semaine, je suis réveillée tous les matins par un pigeon qui roucoule… ce qu’il fait pendant environ 3 heures, soit le temps de sommeil qu’il me reste entre son début de roucoulement et ma sonnerie de réveil. Car la bête a poussé le vice à arrêter de roucouler quand je me lève!

Read More

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comment j’ai perfectionné mon millefeuille et rencontré sa Papesse

Il y a quelques temps, je vous parlais de mes rituels beauté, et comment le millefeuille qui ne fait pas grossir de Sonia a changé ma peau.

Je vais vous raconter la genèse de ce qui est devenu un combat quotidien.

Un jour (ne me demandez pas comment, je n’en ai AUCUNE idée),  je suis tombée sur Les Chroniques de Sonia. Et la dame, elle m’a bien fait rire. J’aime son ton. Quand je lis Sonia, j’ai l’impression de l’entendre (même si à l’époque, je ne l’avais jamais entendue). Et puis elle a un ton, un humour. Je continue mes lectures, et je vois que Sonia parle de cette technique japonaise de layering. Il faut savoir que j’adore les produits de beauté. J’en ai beaucoup, j’adore en acheter. C’est vraiment quelque chose qui me fait plaisir. Comme j’ai une peau pas géniale (fine, blanche, parfois des boutons…) et que j’ai très envie d’être présentable cet été (parce que le jour de son mariage, on n’a pas envie d’être une greluche boursouflée par les microkystes), je tente l’expérience.

Read More

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quelque chose de Tennessee…

C’est à chaque fois un grand plaisir que de sortir du métro Palais Royal, d’arriver Place Colette, de passer devant le kiosque des noctambules… pour arriver devant ce magnifique bâtiment de la Comédie Française. De voir des lieux qui ont été fréquentés par les plus grands, de fouler leurs pas, de voir leurs bustes et de mettre un visage sur ces noms, de s’imaginer Molière assis dans le fauteuil du Malade Imaginaire…

C’est aussi un plaisir que de voir des spectacles si créatifs et si bien interprétés.

Hier soir, j’ai eu l’immense joie d’assister à une représentation d’un Tramway nommé désir, pièce que j’affectionne tout particulièrement car le répertoire américain est pour moi un enchantement.

Read More

Rendez-vous sur Hellocoton !