Generation Gap ou l’art de tuer une marque

Hier, en passant rue de Rennes, je suis entrée chez GAP, alléchée par un immense panneau indiquant une réduction de 60% aux braves qui se jetteraient dans la foule. J’en suis repartie avec un petit ensemble twin set à 24,99€, soit les 60% de réduction promis. Et puis, j’ai réfléchi à mon mode de consommation en rapport à GAP.

Read More

Rendez-vous sur Hellocoton !

La reine Martha

Il y a eu un avant et un après dans ma vie… avant la rencontre avec M., je pensais que les bouquets de fleurs étaient à 99% kitch, avec des espèces de feuilles pour meubler l’espace, dans des couleurs parfois douteuses, avec des harmonies à la limite du mauvais goût. Je parle bien évidemment des bouquets type fleuristes de supermarché, où la fleur n’a de naturel que le nom. Bien sûr, j’avais des exceptions, comme avec un beau bouquet de pivoines toutes simples, mais dans l’ensemble, je tolérais assez mal les bouquets de fleurs.

Et un jour, j’ai découvert Martha Stewart. L’ironie du sort fait que je connaissais de nom Martha, pour avoir vécu là-bas, de l’autre côté de l’océan, et suivi ses démêlés judiciaires (ouais Martha c’est une rebelle qui a survécut à Oz !), mais que je ne m’étais jamais intéressée à elle. Pour moi, elle avait l’image d’un Bree Van de Kamp et cela ne m’interpellait guère.

Read More

Rendez-vous sur Hellocoton !

La croisière du vieux Paris ou comment remonter le temps au fil de l’eau

Il y a quelques temps, j’avais offert à une amie un cadeau d’anniversaire un peu original: une « croisière » sur les canaux de Paris. J’avais un peu oublié ces billets dans un coin et je les ai ressortis le temps du premier dimanche ensoleillé de l’année, comme une avant-première du printemps auquel nous goûtons actuellement.

Pourquoi une croisière sur un péniche à Paris? Les bateaux-mouches c’est un truc de touristes non? J’imagine déjà les voix des parisiens à cette idée farfelue. Déjà parce que quand, comme moi, on a un peu l’âme d’un marin breton (pulls Saint James forever!), l’idée de voguer sur un plan d’eau quel qu’il soit, le temps d’un après-midi, c’est nous vendre un peu de rêve et de vacances en avance. J’y retrouverais presque le goût du sel sur mes lèvres.

Read More

Rendez-vous sur Hellocoton !

Faut-il avoir du flare pour trouver le jean parfait?

C’est un peu ma quête du Graal. Je ne sais pas pour vous mais pour moi, le jean reste la pièce maîtresse. Mon vêtement du quotidien, pour aller au bureau comme en soirée, avec un petit haut classique ou bien un top décolleté. Qu’il soit straight, slim, boyfriend ou enduit, je suis toujours bien dans mon uniforme bleu indigo (ou parfois noir ! ).

J’ai d’ailleurs craqué récemment chez GAP, marque à laquelle je suis particulièrement fidèle lorsqu’il s’agit de cette pièce maîtresse. La raison? ils sont peu coûteux (le dernier m’a coûté 29 euros en promo !), pas mal coupés, et surtout, ils ont une longueur qui me va.

Read More

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ces poissons qui nous rendent belles

Il y a un truc dont on entend parler depuis 1 ou 2 ans à Paris, et que toute parisienne a essayé ou, au moins, envie d’essayer.

Je veux parler de la Fish Pedicure. Sous cet anglicisme barbare se trouve une technologie de pointe capable de faire des pires sabots de petits petons de Cendrillon. Cette technologie est en fait une foultitude de petits poissons capables de se régaler de vos vilaines peaux mortes et autres horreurs  (eczema, psoriasis… bon appétit bien sûr ! ).

Ces poissons appelés Garra Rufa sont donc très efficaces sur la couche cornée bien épaisse de nos pieds et c’est donc après 1 an d’hésitation que je me suis lancée dans un institut à poissons. Le Rufa Fish Spa est situé au pied du Panthéon, dans le 5ème arrondissement de Paris.

Premières impressions:

Read More

Rendez-vous sur Hellocoton !