Le dilemme de la crotte de nez

J’ai souvent l’impression qu’ils le font exprès… Quand on est dans la rue, dans la salle d’attente du médecin, dans le salon de tata Ursule qui a de beaux rideaux tout blancs, que la directrice de l’école nous regarde, ou que le curé fait son sermon, que mes enfants me hurlent « mammmmmaaann, j’ai une crotte de nezzzz« . Et pourquoi maman d’ailleurs, je ne saurais vous le dire, je dois être mieux équipée en paquet de mouchoirs que leur père… Bref, la corvée de crottes de nez me tombe souvent dessus, surtout quand on nous observe, surtout quand ce n’est pas le moment, évidemment. Et parfois, du coup de l’oeil, je vois une petite fille engouffrer son doigt tout au bout de son nez, en ressortir l’objet de la convoitise et avant même d’avoir pu objecter, je la vois engouffrer sa production, comme un cycle de la vie de la crotte de nez qui retourne à son corps.

Plus sérieusement, la marque Sixt, spécialisée dans la location de voiture lance une campagne décalée autour de cette thématique, parce que la crotte de nez, quand on est dans une belle voiture, finit souvent dans la bouche des enfants plutôt que sur les confortables sièges en cuir.

Alors, si avec tout ça vous avez encore envie de parler de crottes de nez (et de rigoler), jetez un oeil à la chouette vidéo « Cars you respect » de Sixt, originale et marrante car je suis sûre que les parents y retrouveront leurs rejetons 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *