Sa première fois à Disneyland Paris

Moutarde est une petite fille qui a actuellement 2 passions: le cheval (et ses ersatz poney, âne, zèbre, licorne…) et les princesses. Enfin, surtout 2 princesses, la Reine des Neiges (et tout particulièrement Anna) et l’indétronable Cendrillon (qui donne lieu à la phrase quotidienne « maman, je peux voir Cendrillon, c’est BIENNNN Cendrillon ! »).

Ainsi, j’ai donc décidé de l’emmener voir « le château des princesses » à Disneyland Paris. Une journée mère fille où j’ai pu lui faire plaisir.

disney1

Il y a clairement eu des hauts et des bas. Elle a adoré le château (« mais maman c’est magnifique »), le spectacle de la Reine des Neiges que nous avons vu 2 fois, la rencontre avec Mickey (pour laquelle nous avons attendu 70 minutes, heureusement la file d’attente comporte un écran avec des vieux dessins animés !), Elle s’est également beaucoup amusée au restaurant des cowboys où un groupe jouait de la musique country dont elle est familière puisque nous écoutons régulièrement Johnny Cash ensemble.

disney2

Elle a été très déçue de ne pas voir Cendrillon: dès l’ouverture, le pavillon des princesses était complet mais je crois que c’est toujours le cas quand on ne réserve pas un séjour (qui coûte un bras). Nous n’avons pas pu rester pour la parade car ma pauvre puce s’est endormie avant ! du coup, j’ai profité de ce temps mort pour filer dans le RER avant de me trouver bloquer par la parade.

disney3

Il y avait énormément de monde et nous n’avons pas pu faire beaucoup d’attractions (pour vous donner un ordre d’idée, il y avait 60 minutes d’attente pour le manège Dumbo et 20 minutes pour le carrousel, un peu dur quand on a 3 ans) et bien des gens étaient mal élevés et nous passaient devant dès qu’ils en avaient l’occasion. Cela ne fait rien, nous retenons une belle journée mère fille qui lui a littéralement mis des étoiles dans les yeux.

disney4

disney6

disney8

disney7

Petite pense-bête au sujet d’une visite à Disneyland: j’avais pris un sac à dos léger ainsi que ma poussette Quinny Yezz. Elle m’a été d’une grande utilité car je peux la prendre à l’épaule dans le RER et la déplier pour me promener ou quand ma fille est fatiguée. Pour les attractions, je l’ai laissée devant sans cadenas (il y a des emplacements prévus à cet effet) et je n’ai eu aucun souci. 

Ce qui m’a été utile: la crème solaire (j’ai pris le spray solaire Castera les bains qui est un formal 50ml et qui est mon coup de coeur de l’été), le chapeau, les lunettes de soleil (pour nous 2), ainsi qu’une gourde d’eau puisqu’il y a des points d’eau un peu partout. Les lingettes Mitosyl se sont également révélées précieuses contre les petites mains collantes 🙂 En revanche, je suis rentrée avec mes compotes, yaourt et gâteaux: ma fille n’a mangé que du « Disney » et a eu l’air de trouver cela parfaitement divin !

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Comment

  1. […] à manipuler notamment. Je la trouve évidemment moins maniable que ma poussette simple (qui est la Yezz de Quinny que nous adorons par ailleurs). C’est aussi un vrai effort physique de la pousser toute une […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

39 + = 47