La pudeur du ventre plein

Il y a quelques jours, je suis allée à mon rendez-vous annuel chez ma gynécologue. Grève de la crèche oblige, j’étais avec ma plus jeune fille, Moutarde ayant été tout de même prise en charge. Dans ce cabinet médical, il n’y a que des gynécologues. Certaines pratiquent de échos, d’autres sont spécialisées dans la prise en charge de l’infertilité. Comme chez la plupart des médecins, j’ai attendu longtemps, avec mon bébé dans la poussette. Les femmes défilaient, elles souriaient en regardant ma jolie Chevelue. Certaines avaient un ventre rond, d’autres pas, certaines étaient accompagnées de leur conjoint.

grossesse-ventre

Plus tard dans la journée, j’ai rejoint une copine pour déjeuner. Elle est mariée, un peu plus âgée que moi. Un jour, elle avait pudiquement abordé le fait qu’elle et son mari n’avaient pas réussi à avoir d’enfant, malgré de nombreuses années d’essais infructueux. Je ne l’ai pas questionnée sur le sujet, j’ai simplement écouté ses quelques mots, très dignes.

Ces femmes-là, celles qui n’arrivent pas, malgré la PMA, à donner la vie, je les croise probablement tous les jours. Sans le savoir, je devais les narguer avec mon gros ventre qui fait des bébés si facilement, lorsque j’étais fière de le caresser ou de le laisser pointer sous mon manteau déboutonné. Dans ce cabinet médical, j’ai repensé à mon amie que je devais voir plus tard dans la journée. J’ai pensé qu’elle, comme les autres, devaient être sacrément blindées pour supporter ma vue ou celles de femmes de mon genre. J’ai presque eu honte d’être là avec mon beau bébé souriant.

Lorsque j’ai vu mon amie, j’ai vite compris. Je sentais bien qu’elle voulait me dire quelque chose. Rapidement, elle m’a dit qu’enfin elle allait être maman. Les larmes me sont montées aux yeux. Ces années à attendre n’ont pas été vaines puisque d’ici quelques semaines, elle aussi aura un gros ventre. Dans quelques mois, elle et son mari donneront la vie. Ce jour-là, avec elle, j’ai pu enfin prendre ma fille dans mes bras sans me sentir gênée de le faire.

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 Comments

  1. La Boutique du faire-part 28 octobre 2014

    Très émouvant ce post ! Félicitations à ton amie… et malgré que je comprenne bien ton sentiment, je pense que tu ne dois jamais te sentir coupable d’avoir donné la vie. C’est la plus belle chose au monde et c’est un cadeau de la vie 🙂

    Répondre
  2. moitoutetrien 28 octobre 2014

    Jolie nouvelle…
    Mais il ne faut jamais avoir honte d’exposer son ventre radieux. Tout le monde a le droit d’être heureux, et ce n’est pas ça qui rendra plus malheureux les autres (parole d’ex-triste)!

    Répondre
  3. Ma meilleure amie n’arrive pas non plus à être maman, j’espère qu’un jour elle m’annoncera une bonne nouvelle comme cela.

    Répondre
  4. Mademoiselle-Coralie 28 octobre 2014

    C’est exactement ce que j’ai ressenti lorsqu’une amie nous a annoncé cette merveilleuse nouvelle après 5 ans de PMA elle est enceinte je suis tellement heureuse pour eux et également je me sens plus à l’aise lorsque je viens chez elle avec ma fille, elle me demande conseil pour beaucoup de choses et j’adore pouvoir lui répondre et la rassuré comme je peux sur certaines de ces craintes.
    En plus nous sommes enceintes en même temps et ça c’est que du bonheur 🙂

    Répondre
  5. Alicia 28 octobre 2014

    Il est très émouvant ce billet 🙂
    Félicitations à ton amie.

    Répondre
  6. Elise 28 octobre 2014

    Un billet plein de pudeur… Tout comme toi, je trouve les femmes qui doivent recourir à la PMA sacrément courageuses. C’est un beau luxe de ne pas galérer pour avoir un bébé!

    Répondre
  7. mmembis 28 octobre 2014

    Moi j’ai été marquée en accompagnant une amie qui, au contraire avait décidé de mettre un terme à sa grossesse. Elle avait à peine 18 ans et s’est retrouvée catapultée au milieu de femmes épanouie dans leur maternité… des années après, elle n’a pas encore eu l’occasion de faire un enfant, et je ressens la même gêne que toi, même si le contexte et bien différent. Je souhaite que tout se passe bien pour ton amie et son bébé.

    Répondre
  8. Kid Friendly 28 octobre 2014

    Je suis très heureuse pour ton amie <3

    Répondre
  9. Fred Ouistiti 28 octobre 2014

    Les larmes me sont montées en lisant ton billet. Je l’ai attendu mon Ouistiti, vu les ventres s’arrondir autour de moi, je me réjouissais à chaque fois mais au fil des mois à force d’attendre j’ai eu des pincements.
    Je ne leur ai jamais voulu et je ne pense pas que ton amie t’en ait voulu non plus, c’était après moi que j’étais en colère et puis quand je commençais a le dire que je n’y arriverai jamais, il est arrivé. 14 mois, maintenant je me dis que ce n’est pas si long mais quand j’étais en plein de dedans c’était infernal, je commençais a craindre le passage PMA.
    Félicitations à ton amie, une magnifique aventure commencé pour elle et son chéri

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *