Fernet et le château de Voltaire

Comme vous le savez, j’adore les visites, culturelles ou simples ballades, à Paris ou ailleurs. Sauf qu’avec Moutarde, les visites sont plus compliquées! Moutarde est certes un bébé très facile, le problème vient surtout des infrastructures culturelles qui ne sont pas forcément adaptées à la poussette.

Pour l’une de ses premières visites, Moutarde a eu la chance de visiter un lieu où sa poussette ne dérangeait pas du tout puisqu’il est peu fréquenté: le château de Voltaire à Ferney-Voltaire dans l’Ain, tout près de Genève. 

Le bâtiment n’a quasiment aucun intérêt architectural puisqu’il s’agit d’une demeure XVIIIe tout à fait classique, avec de nombreux ajouts et changements à travers les siècles. Cependant, la visite, qui est obligatoirement accompagnée d’un guide, est passionnante, puisqu’elle nous a permis de redécouvrir Voltaire, auteur que nous avons quelque peu oublié depuis nos années lycée, et de mettre sa carrière en perspective de ses 20 dernières années à Ferney. La ville, qu’il avait acheté avec le château, était devenu un centre culturel majeur, puisque le tout-Paris venait demander audience à Voltaire en son château.

Une exposition nous a aussi permis de découvrir sa correspondance avec Rousseau, deux hommes tout aussi arrogants l’un que l’autre, arrogance qu’on retrouve dans le merveilleux tableau commandé par Voltaire, où Apollon descend en personne de son char pour accueillir le grand homme au Panthéon!

Le Triomphe de Voltaire de Duplessis,
source: http://www.larousse.fr

On retiendra également de la visite l’agréable panorama sur les Alpes, et même le Mont Blanc par temps dégagé, ainsi que le jardin, pourvu pour l’occasion de quelques sculptures modernes, notamment un étonnant géant de terre et d’herbes.

Une visite très appréciée par Moutarde, qui a dormi tout le long!

Le Château de Voltaire reste une visite sympathique et accessible quand on est dans le coin!

Plus d’informations sur le site des Monuments Nationaux>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.